Craig Coley a été mis derrière les barreaux pendant 39 ans pour un double meurtre qu’il n’a pas commis. Il a été gracié par le gouverneur de Californie suite aux tests ADN des experts. Il va recevoir 21 millions de dollars d’indemnités pour cette erreur.

L’histoire remonte à 1978. Craig Coley est accusé des meurtres de son ancienne petite amie Rhonda Witch et du fils de cette dernière, Donald Witch. La jeune femme a été retrouvée morte dans son lit après avoir été violée et frappée. Son fils a été étouffé.

Condamné par le témoignage d’un voisin

L’américain a toujours clamé son innocence mais il a finalement été condamné sur la foi du témoignage d’un voisin. Celui-ci a assuré avoir vu la voiture de Craig Coley quitter les lieux au moment du crime.

En 2016, la police décide de réouvrir les dossiers de cette enquête. Les experts retrouvent alors du sperme sur les draps de la victime … quarante ans après. Les traces sont ensuite comparées avec l’ADN de Craig Coley. Surprise ! Il n’existe pas de concordance.

Les enquêteurs ont donc identifié d’autres suspects et ont établi qu’il faisait trop sombre au moment des faits pour que le voisin ait pu voir la voiture de Craig Coley quitter les lieux au moment du crime.

« Aucune somme d’argent ne peut compenser ce qui est arrivé »

Eric Levitt est le responsable administratif de Simi Valley, ville où la condamnation injustifiée de Craig Coley a été prononcée. Il a déclaré à l’AFP :

« Même si aucune somme d’argent ne peut être compenser ce qui est arrivé à Craig Coley, cet accord était la bonne chose à faire pour lui et notre communauté. Le coût d’un procès serait astronomique et ce serait irresponsable de notre part d’aller en ce sens. »

L’homme de 71 ans va recevoir 21 millions de dollars d’indemnités pour cette erreur.

Lire aussi : Six mois de prison pour avoir abandonné sa fille parce qu’elle ne faisait pas bien la vaisselle