À la uneCultureFrance

Eugenio Grosso capture la Jungle de Calais façon Google Street View

Le photographe Eugenio Grosso a choisi de réaliser un photoreportage de la Jungle de Calais en s’inspirant des images capturées par Google Street View. Fort de son talent d’artiste, le photographe nous plonge dans un lieu captivant mais pourtant familier puisque souvent cité en mal dans la presse. 

Jeune mais talentueux, le photographe Eugenio Grosso s’est rendu à Calais au début mois de janvier. Il souhaitait rendre compte du quotidien des milliers de migrants ayant trouvé refuge dans cette « Jungle urbaine » dans l’espoir de continuer leur route vers l’Angleterre. Le résultat pour le moins original permet au spectateur de s’infiltrer au coeur de cette Jungle. Le rendu artistique saisissant contraste avec le tableau décrit par les médias.

Des commerces précaires dans la Jungle de Calais. Crédit photo : Eugenio Grosso/Instagram.com

Des commerces précaires dans la Jungle de Calais. Crédit photo : Eugenio Grosso/Instagram.com

Sous forme de long diaporama, on y découvre un dédale d’abris de fortune souillés par la pluie et la boue. Les quelques 6000 âmes qui y vivent arpentent les rues boueuses où se suivent des enchevêtrements de palettes et de bâches qui leur servent de maison et de commerces.

Une mosquée construite par des migrants dans la Jungle de Calais. Crédit photo : Eugenio Grosso/Instagram.com

Une mosquée construite par des migrants dans la Jungle de Calais. Crédit photo : Eugenio Grosso/Instagram.com

Les devantures habillées de graffitis permettent de repérer les petits commerces de proximité, des planches de médium abritent une mosquée, une église des plus précaire a été érigée grâce à des bâches et des planches de bois.

Une église érigée avec des bâches et des planches dans la Jungle de Calais. Crédit photo : Eugenio Grosso/Instagram.com

Une église érigée avec des bâches et des planches dans la Jungle de Calais. Crédit photo : Eugenio Grosso/Instagram.com

Le travail D’Eugenio Grosso a été de capturer des instants de vie de ces migrants qui rythment le quotidien de la Jungle de Calais. Mises bout à bout, les photos prennent vie et illustrent les journées typiques des habitants. Les réfugiés et migrants se retrouvent ici livrés à eux-mêmes. Ils ont recrée à Calais un village désuet bordé par la route qui mène au Royaume-Uni.

La Jungle de Calais bordée par la route. Crédit photo : Eugenio Grosso/instagram.com

La Jungle de Calais bordée par la route. Crédit photo : Eugenio Grosso/instagram.com

Ici s’organisent commerces et activités en tout genre afin de rompre avec la monotonie de l’attente, où chacun vit dans l’expectation d’une vie meilleure.

Retrouvez toute la galerie photo sur le site du photographe Eugenio Grosso.

À lire aussi : Migrants de Calais : état d’urgence sanitaire

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

À la uneFrancePolitique

Violence des jeunes : quelles sont les annonces de Gabriel Attal ?

À la uneMédias

Danse avec les stars : il en dit quoi Black M de la polémique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux