À la uneActualitéMédias

Les ex-iTELE lancent Explicite, un nouveau média d’information

Présenté ce lundi par cinquante-quatre journalistes associés, pour la plupart des anciens journalistes d’iTélé, le projet “Explicite” sera diffusé à partir de vendredi sur les réseaux sociaux.

Le projet “Explicite”, c’est un média associatif créé par des anciens journalistes ayant quitté iTélé après l’interminable grève, en novembre dernier. Ce média, disponible uniquement sur les réseaux sociaux, proposera des reportages vidéo, de l’écrit ou des photos. Le but est de proposer des contenus “sans contrainte de flux, de temps ou de formats” explique Olivier Ravanello, président de l’association Journalistes associés et éditeur du projet Explicite. Cet ancien chroniqueur international à iTélé explique que c’est une vraie rédaction qui s’est constituée, capable de produire du contenu avec peu de moyens.

Un nouveau format d’info

Pour ces anciens des chaînes d’informations, les réseaux sociaux offrent un moyen de proposer une nouvelle offre, plus variée et plus interactive pour les utilisateurs. Le média souhaiterait entre autres publier plusieurs directs, une sorte de chaîne d’information à la demande. Sonia Chiron présentera une émission en partenariat avec l’application GOV. Ils prévoient également d’aller à la rencontre des électeurs, donner un nouveau regard politique. La chaîne sera d’ailleurs lancée ce vendredi 20 janvier, jour de l’investiture de Donald Trump aux Etats-Unis. Les publications devraient augmenter petit à petit, au fur et à mesure que le média se mettra en place.

Un projet financé totalement bénévole

Pour l’instant, le projet est entièrement bénévole. Installé dans des locaux prêtés dans le 17ème arrondissement, l’équipe de journalistes aussi travaille bénévolement. La plupart ont un autre emploi à côté dans d’autres médias. Mais pour Olivier Ravanello, le projet pourrait à terme devenir viable. Ils espèrent des dons pour financer les frais, mais n’excluent pas non plus les investisseurs. Attention toutefois, il a bien spécifié qu’il ferait signer une charte déontologique. L’ex-journaliste faisait sans doute référence aux conflits qui ont opposé les journalistes à Vincent Bolloré lors de la grève d’iTélé.

 

À lire aussi: Nouveau projet pour les anciens d’iTélé

Related posts
ActualitéCultureMusique

Tu te souviens … des Backstreet Boys qui vont faire leur retour en octobre ?

À la uneCulturePop & GeekSorties

Japan Expo : tout savoir sur l’édition 2022

MédiasMusiqueSéries Tv

Dorothée : les 30 ans de son duo culte avec Jerry Lee Lewis

À la uneFranceSanté

Covid-19 : qui peut avoir accès à la 4ème dose de vaccin ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux