À la uneActualitéNon classéSpectacles

Fary, l’humoriste qui réinvente le stand-up

Faire rire les gens. Un exercice de plus en plus compliqué pour les nouveaux humoristes. Fary, l’un d’eux, se démarque par son style, et une écriture étonnante.

Il a peut-être une tenue extravagante pour les uns. Une allure étonnante pour les autres. Mais sur scène, Fary, manie les répliques, avec une grande intelligence. À 22 ans, celui qui se revendique comme « un ancien moche » est issu de la nouvelle génération des humoristes. Décontracté, stylé, et charmeur, Fary, doit pourtant faire ses preuves dans un milieu très fermé. Ses prédécesseurs ont déjà traité les sujets populaires, qui font rire le public : le racisme, l’homosexualité, la séduction, ou encore l’intégration des personnes étrangères en France. Chaque humoriste doit trouver son style. Pour Fary, « qui ne sait pas comment il en (NDLR : au niveau des vêtements) est arrivé là », tout est une question d’allure. Au Point Virgule, la salle de spectacle, située dans le IVe arrondissement de Paris, il surprend, et détonne par son look original. Derrière ses parures, Fary mélange le stand-up, et les personnages auxquels le public s’attache vite.

312302_202906069852781_1990071063_nEn première partie d’Alex Lutz

La manière d’aborder les sujets est différente. Avec une écriture audacieuse, et percutante, il interagit avec son public. Un public qui apprécie cette proximité. Jeune, il connaît les préoccupations des étudiants, des lycéens, ou même de son petit frère. Fary explique que la différence entre les performances sexuelles, d’une personne noire, et d’une personne blanche, n’est pas la taille du sexe, mais « la rythmique. » L’humoriste est encore jeune. Il assure la première partie du spectacle d’Alex Lutz. Pour son propre one man show, Fary peut compter sur Lenny Harvey. Malgré son jeune âge, Fary a déjà remporté le prix de L’Humour en Capital. Il fait aussi parti de la saison 6 du Jamel Comedy Club. Une sacrée expérience pour celui, qui est l’un des espoirs de la scène humoristique. Sous la direction de Jean-Marc Dumontet, Fary a compris « qu’on pouvait rigoler de tout, mais pas avec n’importe qui. » Des jeunes de cités, aux religions, en passant par le videur de boîte de nuit, Fary revisite les sujets, à sa manière … Et ça marche !

Related posts
À la uneFaits DiversSéries Tv

Squid Game :  O Yeong-su poursuivi pour agression sexuelle

ActualitéMédiasMusique

10 moments cultes de l'émission Nouvelle Star

À la uneMédias

A quelques jours de la finale, comment Enola avait appris son entrée dans la Star Ac ?

ActualitéCinéma

Pourquoi il faut revoir ... Liaison Fatale d'Adrian Lyne (1987) ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux