Aujourd’hui, un français sur deux utilise les plantes afin de réduire son stress.  Certains d’entre eux disent même n’utiliser les produits pharmaceutiques qu’en cas de dernier recours pour privilégier les soins par les plantes. Ces dernières sont considérées comme étant une médecine naturelle. Entre industriels et petits commerçants dit « herboristes » les consommateurs ont le choix.

Les français sont de plus en plus méfiants vis-à-vis des médicaments notamment à cause des nombreux scandales survenus ces dernières années. C’est pourquoi 65% déclarent faire confiance aux plantes (phytothérapie) pour les aider dans la vie de tous les jours. Certains les utilisent pour réduire leur stress et ainsi mieux dormir, d’autres s’en servent pour faire des infusions au cours de leur journée. Juliette Amans a enquêté pour l’émission « Tout Compte Fait ».

Dans ce nouvel épisode d’une vingtaine de minutes, vous rencontrerez certains botanistes qui n’hésitent pas à organiser des rencontres dans le bois de Vincennes pour initier les citadins afin de montrer quelles plantes sont susceptibles d’être consommées ou non, sans passer par une entité supérieure. Pour ceux qui n’ont pas l’opportunité de se faire former il existe donc d’autres solutions. L’entreprise Arkopharma est leader du business anti-stress par les plantes. Elle a ouvert ses portes à l’émission pour montrer d’où proviennent leurs plantes. Vous apprendrez également le processus de transformation des plantes.

Par ailleurs, soigner son anxiété par phytothérapie n’est pas sans risque. Si les plantes sont utilisées dans de mauvaises conditions, cela peut s’avérer plus ou moins dangereux. Vous découvrirez comment les pharmaciens sont formés sur cette médecine qui n’est pas pharmaceutique. Ont-ils de bons conseils à fournir aux clients ? Les herboristes sont-ils sur le même pied d’égalité que les pharmaciens ? Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet rendez-vous demain à 14h sur France 2.

Crédit Photos : Tout Compte Fait, France Télévisions