À la uneActualitéEquitationSport

La garde républicaine accueille l'équipe de France handisport équestre

L'équipe de France handisport équestre s'est entraîné trois jours dans la caserne de la garde républicaine en vue des jeux paralympiques (7-18 septembre).

L’équipe de France handisport équestre s’est entraînée trois jours dans la caserne de la garde républicaine. Avant de s’envoler ce vendredi pour Rio de Janeiro où elle défendra ses chances de médailles aux jeux paralympiques (7-18 septembre).

Mercredi 31 août dernier, le colonel Lapierre s’était dit « honoré de recevoir les cavaliers dans les locaux de la Garde républicaine », à Saint Germain-en-Laye (Yvelines). Durant trois jours, quatre cavaliers paralympiques français (Thibault Stoclin, Céline Gerny, José Letartre, Louise Studer) et leur sélectionneur Philippe Célérié ont pris quartier dans la prestigieuse subdivision de la gendarmerie nationale.

Nos quatre cavaliers ont également reçu le soutien d’Emmanuel Lamy (maire de Saint-Germain-en-Laye), de Chantal Jouanno (sénatrice de Paris et vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France) et de la comédienne Véronique Jeannot, marraine de l’équipe de France handisport équestre.

L'entrée du quartier Goupil à Saint Germain-en-Laye, où l'équipe de France handisport équestre a passé trois jours. Source : wikipedia.org

L’entrée du quartier Goupil à Saint Germain-en-Laye, où l’équipe de France handisport équestre a passé trois jours. Source : wikipedia.org

L’objectif de ce court stage ? Préparer les jeux paralympiques de Rio de Janeiro (7-18 septembre) et le concours de para-dressage qui se tiendra le 11 septembre. Nos quatre cavaliers se sont d’ailleurs envolés ce vendredi pour rejoindre la ville carioca.

Le para-dressage, quésaco ? Introduit aux paralympiques en 1996, c’est la seule discipline équestre présente aux jeux. Cette discipline éprouve le couple cavalier-cheval dans l’exécution de mouvements enchaînés. Le couple est alors évalué d’une part sur la légèreté et la soumission du cheval et d’autre part sur la maîtrise du cavalier.

Les chances de médailles en para-dressage sont réelles côté français, notamment avec José Letartre qui fêtera à Rio sa 5ème olympiade. Les membres de la délégation française handisport tenteront également d’imiter leurs homologues valides, qui ont glané deux médailles d’or (concours complet par équipe et saut d’obstacle par équipe) et une d’argent (concours complet individuel) aux JO 2016.

On sera exactement dans neuf jours si ce petit tour du côté de Saint Germain-en-Laye, dans la caserne de la garde républicaine, aura été bénéfique à nos quatre cavaliers handisport français.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSport

Pour Bound for Glory 2021, Impact Wrestling sort le grand jeu

À la uneInternational

Pourquoi ce regain de tension entre la Chine et Taïwan ?

À la uneActualitéFrance

Jean Castex annonce une "indemnité inflation" pour répondre à la hausse des prix

À la uneInternational

L'acteur Alec Baldwin tue "accidentellement" une personne lors d'un tournage

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux