FrancePolitique

François De Rugy soutiendra finalement Emmanuel Macron à la présidentielle

François de Rugy a annoncé ce matin sur France Info qu’il soutiendra Emmanuel Macron aux élections présidentielles. L’ancien candidat à la primaire de la gauche explique que ses idées sont plus proches “de celle défendues par Emmanuel Macron que de celles défendues par Benoît Hamon”.

L’ex-candidat écologiste à la primaire socialiste a annoncé ce mercredi 22 février soutenir le leader du mouvement “En Marche!” au détriment du vainqueur du scrutin Benoît Hamon. Lui qui, comme tous les candidats de cette primaire, s’était pourtant engagé à soutenir le vainqueur du scrutin, est revenu sur ses positions. “Je choisi de m’engager dans la recomposition politique lancée par Emmanuel Macron” explique François de Rugy. “Les idées que j’ai défendues dans la primaire sont plus proches de celles défendues par Emmanuel Macron que celles défendues par Benoît Hamon.

À lire aussi: Les jeunes avec Macron: Interview de Laurent, militant d’En Marche

“Le rassemblement proposé par Benoît Hamon n’est pas celui que je concevais”

Ce revirement de position, l’ex candidat à la primaire le justifie en expliquant que le rassemblement proposé par Benoît Hamon n’est pas celui qu’il concevait. Le candidat socialiste souhaitait reconstituer “une forme de gauche rouge-verte”, qui pour François de Rugy “a été dans l’opposition ces cinq dernières années“. Il regrette notamment que ce dernier n’ait pas engagé de discussions avec le leader du mouvement En Marche!, quand il engageait des discussions avec d’autres candidats de la gauche comme Jean-Luc Mélenchon ou Yannick Jadot.

Autre point de divergence entre François De Rugy et Benoît Hamon, le revenu universel. “C’est inconcevable de défendre le revenu de base, sans parler de son financement, de son budget, ce n’est pas mon projet. Il défend un 49.3 citoyen sans parler de ses ambiguïtés sur la laïcité” explique le député écologiste. “Je ne peux pas voter pour Benoît Hamon“. Il a d’ailleurs indiqué avoir “déjà eu des contacts avec Emmanuel Macron avant la primaire“.

À lire aussi: Marine Le Pen refuse de porter le voile lors d’une visite au Liban

Related posts
À la uneArtCultureFranceSociétéSorties

Les spots les plus instagrammables de Paris

À la uneActualitéFaits DiversFranceSpectacles

Bordeaux : un poney euthanasié après une chute lors d'un spectacle

À la uneActualitéFranceInternationalPolitique

G7 : Le dispositif sécuritaire de Christophe Castaner attendu au tournant

À la uneActualitéFranceSexeSociété

Notre Top 5 des applications de rencontre

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux