À la uneSéries Tv

Garance Teillet (Demain nous appartient) : “Cette intrigue a été un vrai challenge pour moi”

Actuellement dans Demain nous appartient, une intrigue forte autour du harcèlement et des agressions sexuelles est en court, une intrigue centrée sur le personnage de Jessica. Nous avons échangé avec son interprète Garance Teillet.

Depuis quelques semaines, l’intrigue centrale de Demain nous appartient est centrée sur le personnage de Jessica (incarnée par Garance Teillet) agressée dans son lycée par son proviseur. Comme c’est malheureusement souvent le cas dans ces affaires, la parole de la victime est remise en cause.
Une intrigue forte donc dans laquelle Garance Teillet s’en sort particulièrement bien, délaissant son personnage plutôt léger pour des moments forts et chargés en émotion où la jeune comédienne peut montrer ce qu’elle a sous le pied.

Travailler sur cette intrigue a constitué un challenge pour vous ?

Garance Teillet : Cette intrigue a été un challenge pour moi car jusque là j’avais plutôt l’habitude de jouer des scènes “comiques” dans la série, ça a forcément été plus compliqué. Mais l’intrigue en elle même était très importante car le sujet compte beaucoup pour moi et ça a été un vrai plaisir de défendre tous ces éléments.

Cette intrigue a aussi été un moyen de montrer une autre facette de la personnalité de Jessica ? Qu’elle ne soit pas seulement “la petite peste” qui fait rire tout le monde ?

Garance Teillet : Dans la tête des auteurs, je savais dès le départ que Jessica n’était pas que ça et que tôt ou tard on en découvrirait plus sur elle. Mais j’avoue que je ne m’attendais pas forcément à ça. Mais ce fut intéressant de faire arriver ça à Jessica car elle anime un débat du coup, un sujet dont on parle beaucoup “est-ce qu’elle l’a cherché ?”, “vous avez vu comment elle s’habille aussi“. Que ça arrive a Jessica qui a cette image au départ est très intéressant.

Est-ce que vous sentez que même chez les spectateurs ça pose question ?

Garance Teillet : Ces remarques, les personnes qui ont vécues ces drames, les ont entendu et c’est très dur. Je serais ravi que la fin de l’intrigue (le vendredi 9 mars ndlr) fasse prendre conscience aux gens qui font ses remarques du mal que ça fait. De toute façon, le but de cette intrigue était clairement de poser ce débat, ces questions et d’essayer d’y répondre et pourquoi pas de changer certaines mentalités.

On sait que les rythmes de tournage sont très rapides. Pour ces scènes très fortes, comment avez vous travaillé en amont ?

Garance Teillet : J’ai commencé par me renseigner sur internet, il existe des sites qui parlent de ces sujets, sur la manière dont réagir après une agression sexuelle et je les ais beaucoup consulter. Avant le tournage des scènes, je me suis beaucoup préparé avec Joaquim (Joaquim Fossi qui joue Dylan, son frère dans la série ndlr) car on a une forte relation d’amitié dans la vie et ça m’a beaucoup aidé. Et puis quelques instants avant de tourner, j’aime bien m’isoler avec de la musique, ça me coupe de ce qui se passe autour et ça me permet de me concentrer. En l’occurrence sur cette intrigue, j’ai beaucoup écouter le titre “Barbies de Pink.

Pour le tournage à proprement parlé, pour une séquence, on a environ une heure pour la tourner donc on a conservé ce rythme. Mais là où ça été fort c’est pour la scène où j’avoue à mon frère mon agression sexuelle. Toute l’équipe a été géniale, il y avait un grand silence sur le plateau et on était un peu tous en phase avec l’équipe technique.


A lire aussi : Lou (Demain nous appartient) : “Je veux être chanteuse et comédienne depuis toute petite”


Pour vous qui êtes encore en cours au théâtre, Demain nous appartient est une formidable école. Mais ce type d’intrigues tout particulièrement. Ça vous permet de montrer une belle palette de jeu ?

Garance Teillet : Demain nous appartient me permet de mettre en pratique ce que j’apprend à l’école. Jusqu’à cette intrigue, je jouais beaucoup de comédie dans la série ce qui aussi difficile à faire. Mais l’aspect dramatique de cette histoire a été un cap supplémentaire à franchir. La réalité d’un plateau est bien entendu plus difficile que l’école, où on est seul ou à deux sur scène avec un prof qui vous fait des retours. Mais j’étais contente car mon prof qui a vu la série était plutôt satisfait de ce que j’ai fais sur cette intrigue.

Est-ce que l’intrigue aura des conséquences sur Jessica dans la suite de la série ?

Garance Teillet : Les auteurs ont retenu la leçon avec le personnage de Margot qui a aussi été agressée dans la série et ils ont considéré qu’ils l’avaient peut-être fait se remettre un peu trop vite de ce qui lui était arrivé. Ils ont d’ailleurs profité de cette nouvelle intrigue pour rappeler son traumatisme. Et l’idée est de montrer qu’avec le caractère de Jessica, elle est plus impactée dans sa vie, que ça va avoir des conséquences, et on le montre dans les scènes que je tourne en ce moment. [divider]REDIFFUSION : DEMAIN NOUS APPARTIENT SUR VL[/divider]

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

À la uneActualité

Invalides : Quelle était cette fête géante et clandestine ?

À la uneFootSport

Euro 2020 : l'Italie bat facilement la Turquie

À la uneMédias

Malaise TV : Francis Lalanne secoué sur le plateau de TPMP

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux