À la uneActualitéInternational

Gaza : Les affrontements tournent au carnage…

La journée de dimanche a été la plus meurtrière du conflit avec plus de 120 Palestiniens tués, treize soldats israéliens sont aussi morts. Par ailleurs, la situation demeure confuse autour de l’enlèvement d’un soldat israélien revendiqué par le Hamas mais démenti par Israël

La trêve n’aura finalement pas duré, seulement une heure, le temps pour sortir quelques corps des décombres. Les raids israéliens ont donc repris dans la bande de Gaza, lundi matin. Plus de 120 Palestiniens y ont perdu la vie, tandis que côté Israélien on compte 13 soldats morts dont deux Américains, ce qui fait de dimanche la journée la plus meurtrière depuis le début de ce conflit. L’arrivée sur place du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, n’a pas permis de conclure un cessez-le-feu.

Ce Lundi matin, l’armée israélienne a poursuivi ses bombardements sur des cibles palestiniennes dans la bande de Gaza. Au moins 9 Palestiniens ont été tués lors d’un raid aérien à Rafah, dans le sud. Dix Palestiniens qui avaient réussi a traverser des tunnels de la bande de Gaza pour s’infiltrer ont aussi été tués.

“Le Hamas leur a ordonné de rester”

Dans le quartier de Chajaya, à l’est de Gaza, les chars israéliens s’y installent deux jours après le début d’une offensive terrestre. «Chajaya est une zone civile où le Hamas a placé ses roquettes, ses tunnels, ses centres de commandement», a justifié l’armée israélienne, «cela fait des jours que nous avons prévenu les civils de Chajaya qu’ils devaient évacuer. Le Hamas leur a ordonné de rester, c’est le Hamas qui les a mis dans la ligne de mire».
»
Dimanche à la mi-journée, le Hamas et Israël s’étaient pourtant accordés sur une trêve de deux heures pour permettre aux secours d’accéder aux décombres.. Elle a rapidement échoué et duré qu’une heure. L’armée israélienne a affirmé riposter à des tirs du Hamas.

Un soldat israélien enlevé ?

La branche armée du Hamas a revendiqué dimanche soir l’enlèvement d’un soldat israélien, déclenchant même des manifestations de joie dans les rues de la ville de Gaza. Le groupe n’a cependant fourni aucune preuve de la détention du militaire.
L’ambassadeur israélien à l’ONU Ron Prosor, a formellement démenti cet enlèvement, affirmant que ces rumeurs étaient “fausses”.

Lundi, plus de dix Palestiniens qui avaient réussi à s’infiltrer par deux tunnels de la bande de Gaza dans le sud d’Israël ont été abattus lundi matin par des soldats israéliens. C’est le porte parole des armées qui a fait cette annonce sur son compte twitter : «Des terroristes qui s’étaient infiltrés en Israël par deux tunnels dans le nord de la bande de gaza ont été interceptés par l’armée israélienne qui a tué plus de dix terroristes»

La communauté internationale pétrifiée

Le président américain Barack Obama, s’est inquiété du «nombre croissant de morts» à Gaza, a indiqué que son chef de la diplomatie John Kerry allait se rendre au Caire lundi, et a dit rechercher un «cessez-le-feu immédiat» tout comme le président français.
Le Conseil de sécurité de l’ONU a également exprimé dimanche soir sa «grave préoccupation devant le nombre croissant de victimes» du conflit à Gaza et réitéré son appel à «cesser immédiatement les hostilités».

Le président palestinien Mahmoud Abbas est arrivé dimanche au Qatar pour discuter d’une trêve. Il y sera rejoint par le secrétaire Général des Nations-Unies, Ban Ki-Moon, qui a entamé dimanche une tournée au Moyen-Orient qui devrait le mener au Qatar, puis au Caire, à Jérusalem, Ramallah et Amman.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneLa Loi des SériesLa loi des séries s'la raconteSéries Tv

La loi des séries s'la raconte : Ulysse 31, le dessin animé qui revisite la mythologie grecque en version SF

À la uneActualitéInternational

La Chine interdit toutes les transactions financières en cryptomonnaies

À la uneActualitéSorties

Sauvez le cinéma : Le nouvel escape game du Grand Rex

À la uneActualitéArt / ExpoCultureMusiqueReportages

On a testé pour vous … la 8e édition de l’Urban Week, le festival qui célèbre la street culture

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux