À la uneCinéma

Gérardmer 2019 : Le palmarès complet

Le 26ème festival de Gérardmer a fermé ses portes ce dimanche 03 février. Comme le veut la tradition, la remise des prix des jurés a mis fin à cinq jours de compétition mais surtout cinq jours d’effervescence et de ferveur populaire. Verdict ?

Du 30 janvier au 03 février, les festivaliers ont pu découvrir ou redécouvrir une cinquantaine de films effrayants, sanglants, dérangeants parmi lesquels dix faisaient partie de la sélection officielle des longs-métrages en compet’ ! Un cru globalement décevant, marqué par le manque indéniable d’un film vraiment fédérateur, qui aurait pu mettre tout le monde d’accord (comme ce fut le cas lors des deux années précédentes avec Ghostland et Grave). Ne boudons pas notre plaisir pour autant, certaines œuvres ont su par moments nous surprendre et nous émouvoir, comme The Unthinkable, le véritable coup de coeur de VL à Gérardmer ! Qu’en a pensé le jury du festival ?

GRAND PRIX

« Puppet Master : The Littlest Reich » de Sonny Laguna & Tommy Wiklund (États-Unis)

PRIX DU JURY

Ex-aequo : « Aniara » de Pella Kågerman & Hugo Lijlja (Suède) et « The Unthinkable » du collectif Crazy Pictures (Suède)

MEILLEURE MUSIQUE (soutenu par la SACEM)

Fabio Frizzi pour « Puppet Master : The Littlest Reich »

PRIX DE LA CRITIQUE

« The Unthinkable »

PRIX DU JURY SYFY

« The Witch: Part 1. The Subversion » de Park Hoon-jung (Corée du Sud).

PRIX DU JURY JEUNES (de la région Grand Est)

« The Unthinkable »

PRIX DU PUBLIC

« Puppet Master : The Littlest Reich »

GRAND PRIX DU COURT-MÉTRAGE (remis par un jury présidé par Julie Ferrier et composé de Vincent Mariette, Sébastien Marnier & Zombie Zombie)

« Diversion » de Mathieu Mégemont (France)

Le film de marionnettes nazies, Puppet Master,  a donc surpris tout le monde en repartant avec le Grand Prix du festival et deux autres récompenses. “Guilty pleasure” du jury ou véritable aveu d’impuissance au vu du faible niveau général ? Chacun se fera son avis ! Avec trois statuettes également, The Unthinkable, le “catastrophique” et intimiste long-métrage suédois a aussi marqué les esprits et culmine donc en tête des lauréats à égalité avec le film susnommé.

Présidé par Gustave Kervern et Benoît Delépine, inséparables depuis leur épopée grolandaise, le jury était également composé des actrices Vanessa Demouy, Marie Gillain, Ana Girardot, Àstrid Bergès-Frisbey et des réalisateurs et scénaristes Yann Gonzalez (Les Rencontres d’après Minuit, Un Couteau dans le Cœur…) et Fabrice du Welz (Calvaire, Alléluia…).

Related posts
À la uneFootSport

Ligue 1 - 2ème Journée : Lyon rugit de plus belle !

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... The Righteous Gemstones (HBO), loué soit Danny McBride

À la uneActualitéArtInternationalPolitique

Affaire Epstein : un tableau de Bill Clinton en travesti découvert

À la uneActualitéHigh Tech

Un trou noir de la taille de 7 systèmes solaires

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux