À la uneActualitéHigh TechInsolite

Google Maps permet maintenant de remonter le temps

Et si vous remontiez le temps ? Le service de cartographie en ligne, Google Maps a dévoilé, aujourd’hui, une nouvelle fonction. Celle-ci permet aux utilisateurs de visualiser différentes versions de certains lieux.

Vous voulez (re)voir Fukushima (Japon) avant la catastrophe nucléaire ? Vous souhaitez revoir la ville de Nice (Alpes-Maritimes), avant la construction du stade de l’Allianz Riviera ? C’est désormais possible. Le service de cartographie en ligne, Google Maps, a dévoilé aujourd’hui, sur son site Internet, une nouvelle fonction. Cette dernière va permettre aux utilisateurs de visualiser certains lieux, et monuments emblématiques, en remontant le temps. Une initiative intéressante, pour tous les nostalgiques, ou pour les curieux. Pour l’instant, l’application est en cours de déploiement. Elle est disponible sur les ordinateurs. Les applications, et les sites mobiles ne peuvent pas encore avoir accès à cet outil.

freedom tower2007 – 2014 : 9,5 millions de kilomètres parcourus

Google Maps s’est appuyé sur les images de Street View. Depuis 2007, le service permet de naviguer virtuellement dans les rues des villages, et des villes du monde entier. Les véhicules de Google ont sillonné plus de 9,5 millions de kilomètres à travers la planète. Les voitures ont été équipées de caméras. Celles-ci ont pris des images. Ensuite, avec un logiciel particulier, Google assemble les images. Au fil des années, les différents véhicules (voitures, vélos, motoneiges) sont passés régulièrement dans les zones les plus denses. La nouvelle fonction permet de revoir la Freedom Tower sortir de terre, et s’élever dans le ciel de New York. Plus récemment, vous pourrez visualiser les conséquences du tsunami de Onagawa (Japon), survenu en 2011. Les internautes peuvent également revivre mois après mois, la construction du stade de la Coupe du monde 2014, de Fortaleza, au Brésil. Google va enrichir sa fonction dans les mois à venir. Lorsque la nouvelle option est disponible, une petite horloge apparaît en haut à gauche de Google Maps. Avec un curseur, l’internaute peut naviguer entre les différentes années du lieu. La technologie ne cesse de progresser. Avis aux amateurs, et aux curieux !

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

À la uneFranceSport

JO 2024 : comment fonctionne le système “anti-drones” ?

ActualitéFaits Divers

Disparition d’OJ Simpson : c’est quoi cette affaire de meurtre pour laquelle il fut condamné ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux