International

Guinée : quand les personnalités publiques s’engagent pour les plus fragiles

En Guinée Conakry, un vent d’engagement humanitaire souffle sur la société civile, mené par des figures de proue de l’entreprenariat, de la musique ou des médias. Des initiatives variées, distinctes dans leurs approches mais unies par un fil conducteur : la solidarité et le désir de contribuer à une société plus juste.

Tidiane Koita, Grand P et Mariam Daf, trois personnalités guinéennes, trois engagements en faveurs des plus fragiles. Une tendance révélatrice d’une prise de conscience de la nécessité de lutter contre les inégalités.

Tidiane Koita, le philanthrope de la Fotikad

Il est devenu en quelques années un rouage essentiel de l’économie guinéenne : à la tête de la fédération professionnelle des orpailleurs depuis 2020, Tidiane Koita s’est rapidement imposé à la tête de ce pan stratégique en réformant en profondeur le secteur aurifère. Une réussite professionnelle complétée par l'engagement social de sa fondation la FOTIKAD.

Car depuis plusieurs années, la Fondation Tidiane Koita pour l’Aide et le Développement s'est engagée dans la distribution de denrées alimentaires, la construction de puits et dans l'offre de vêtements aux plus démunis. Le 29 mars dernier, par exemple, 1600 sacs de riz ont été distribués dans le quartier populaire de Ratoma à Conakry, illustrant l'ampleur de l'impact de sa fondation dans les régions les plus fragiles du pays.

Des actions qui prennent une dimension particulière durant le mois sacré du Ramadan, où la fondation intensifie ses efforts pour assurer une dignité aux croyants de toutes conditions : lors du mois sacré de 2023, 20 000 sacs de riz ont été distribués dans tous le pays pour permettre aux guinéens de rompre le jeûne dans de bonnes conditions.

Grand P, engagé pour l’inclusion des handicapés

Dans un autre registre, le musicien et chanteur guinéen Grand P, malgré son handicap- il est atteint de progeria, une maladie génétique extrêmement rare qui provoque des déformations physiques irrémédiables – utilise lui aussi sa notoriété pour promouvoir des causes humanitaires.

Son ONG, « Grand P Humanitaire », est devenu un acteur clé dans l'effort de soutien aux personnes vulnérables et en situation de handicap en Guinée et en Afrique. Un album « Sauvons les orphelins d’Afrique » a ainsi été enregistré en octobre 2023 avec un collectif d’artistes de tout le continent, accompagné d’un match de gala et d’un concert de levée de fonds. À la clef, plusieurs dispositifs d’accompagnements des enfants les plus fragiles et la construction d’un orphelinat.

Autre exemple : l'ONG « Force des femmes », dirigée par Miss Guinée France 2017 Mariam Daff, qui se consacre à l'éducation des enfants, en particulier des jeunes filles. Une focalisation motivée par la volonté de préparer un avenir meilleur aux familles guinéennes en permettant à leurs enfants d’accéder à un cursus scolaire dans des conditions optimales. Ainsi, 16 août dernier, l’ONG a offert des fournitures à l'école Dyarama de Kobaya à Conakry : une étape significative dans son engagement envers l'éducation en Guinée et un geste d’ailleurs soutenu par l'ambassade de France.

Ces trois exemples ne sont qu'une fraction des efforts entrepris par la société civile guinéenne pour améliorer les conditions de vie des plus vulnérables. Ils témoignent d'un élan de solidarité et d'un engagement qui transcende les clivages sociaux, économiques et culturels et qui façonne un avenir plus prometteur pour la Guinée.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternationalPolitique

Qui était Alexeï Navalny, l'opposant de Vladimir Poutine ?

À la uneInternationalSport

Qui est Travis Kelce, le petit ami de Taylor Swift ?

À la uneInternationalMusique

Quand sortira le nouvel album de Beyoncé ?

À la uneInternational

Pourquoi Kate Middleton est-elle hospitalisée ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux