À la uneActualitéFrancePolitique

Harcèlement sexuel : Michel Sapin lui aussi accusé

Après que Denis Baupin ait été accusé de harcèlement sexuel envers des militantes et partenaires d’EELV, c’est Michel Sapin, le ministre des Finances, qui est mis en cause pour un geste déplacé envers une journaliste.


Lundi 9 mai, France Inter et Médiapart dévoilaient les témoignages de huit écologistes ayant subi des harcèlements sexuels de la part du député Denis Baupin. Alors que l’affaire est toujours en cours est que la classe politique s’indigne de ces actes (pas encore prouvés), le ministre de Finances, Michel Sapin, est lui aussi accusé de ce genre de méfait.

Les journalistes Stéphanie Marteau et Aziz Zemouri dénoncent, dans leur livre L’Elysée off sorti chez Fayard en avril, un geste déplacé de Michel Sapin envers une journaliste lors du Forum économique de Davos en 2015. « Ne vous avisez pas de ramasser un stylo devant lui, sous peine qu’il ne puisse retenir sa main en murmurant : “Ah ! mais qu’est-ce que vous me montrez là ?” Ou qu’il ne vous fasse claquer l’élastique de la culotte. » Des accusations que le ministre a bien entendu démenties, les qualifiants même de “calomnie[s]”.

Il a envoyé dans la soirée un communiqué à AFP afin d’“apporter, en toute transparence, les précisions nécessaires” : “ j’ai fait à une journaliste une remarque sur sa tenue vestimentaire en posant ma main sur son dos. Il n’y avait dans mon attitude aucune volonté agressive ou sexiste, mais le seul fait d’avoir choqué la personne en question démontre que ces paroles et ce geste étaient inappropriés, et j’en ai été et en suis encore désolé ».

Vers une fin de l’omerta ?

Le hasard fait bien les choses, le procès de Michel Rotger, maire de Chevigny-Saint-Sauveur (Côte-d’Or) s’ouvre ce mercredi. L’élu de 66 ans est lui accusé de harcèlement et agression sexuelle. Il aurait effectué des attouchements envers une employée de la municipalité entre les mois d’octobre 2013 et janvier 2014.

Ces révélations à la chaîne ont été commentées par Delphine Batho, ancienne ministre de l’écologie et donc collègue de Michel Sapin au gouvernement, qui assure qu’il ne s’agissait que de « la partie émergée de l’iceberg ». « Maintenant, il faut faire le grand ménage. Il y a un ministre qui doit s’expliquer, présenter des excuses pour le moins. »

Crédit photo à la une : www.atlantico.fr

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSportTennis

Résumé de la 2ème journée de Roland-Garros 2020

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le match Pence/Harris : De l'importance du vice-président

À la uneActualitéFranceSport

Cyclisme : Julian Alaphilippe, de l'armée jusqu’au trône mondial

À la uneBrèvesMédias

Opéré du cœur, Michel Drucker repousse sa rentrée sur France 2

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux