À la uneActualitéFootFranceSport

Hollande ne sera pas dans les gradins vendredi

Le président de la République n’assistera pas au quart de final France-Allemagne qui aura lieu vendredi au stade Maracana à Rio de Janeiro. La préparation d’une conférence sociale programmée les 7 et 8 juillet en serait la cause, bien que certains voient cette décision comme un choix superstitieux.

François Hollande est un grand fan des bleus, son tweet posté juste après le France-Nigéria d’hier saluait la victoire de l’équipe de France : « Bravo aux Bleus qui se sont qualifiés pour les quarts de finale après un match haletant face au Nigéria. Cette équipe fait plaisir à voir. »

François Hollande joue pour l’association « France Alzheimer"Arborant le maillot bleu pour un match amical entre personnalités politiques, au profit de l’association « France Alzheimer » en 2008 alors qu’il était encore ministre du budget, François Hollande n’a jamais mis de côté sa passion pour le football. Ainsi, depuis un certain temps la présence du président au quart de final était confirmée par plusieurs journaux, notamment Les Echos et Eurosport, et principalement par Thierry Braillard, Secrétaire d’Etat aux sports qui avait confirmé sa présence hier matin, à Brasilia. L’amour du foot que porte le président, associé aux multiples déclarations officielles de sa présence ne laissait aucun doute.

Hier de 18h à 19h45, de nouveau, le président a assisté au match au sein de l’Elysée, comme le 15 juin lors du match France-Honduras. Entouré de deux clubs amateurs de football et notamment 31 jeunes joueuses, notre chef d’Etat s’est montré enjoué face à ce duel « haletant », célébrant chaque but avec enthousiasme. Lorsqu’à la 79ème minute, Paul Pogba marque un premier but, après un match laissant nos supporters en suspens vu les difficultés face aux champions d’Afrique nigérians, l’excitation était partagée dans tout l’Elysée. Après une victoire prestigieuse, Monsieur Hollande a ensuite félicité le selectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps, les joueurs et l’encadrement technique par SMS; associant ainsi technologie, proximité et gratifications en un seul geste.

Cependant, malgré les rumeurs qui circulaient depuis quelques temps, François Hollande ne se rendra pas au Brésil pour le quart de final qui opposera la France à l’Allemagne. Son entourage a déclaré qu’il devait préparer une conférence sociale ayant lieu les 7 et 8 juillet, et regardera, encore une fois, le quart de finale depuis l’Elysée.

D’autres rumeurs ont circulé, laissant entendre que le Président ne viendrait pas de peur de porter la poisse ! Il est vrai que beaucoup deviennent légèrement superstitieux face à des matchs aussi prestigieux. Le chef de l’état français présent au quart de final pourrait empêcher son équipe à accéder à l’étape supérieure. Et nous pouvons suggérer que pour l’image du Président, toujours assez basse dans les sondages, pourrait en pâtir si celle-ci était accusée, par les superstitieux, d’avoir contribué à un échec redouté. Un bouc émissaire étant toujours apprecié dans ce genre de situations, quoi de mieux qu’un personnage politique à la prestance mise en accusation, et au charisme contesté par la plupart des français.

Mais restons optimistes ! Notre président, adepte du ballon rond, enverra probablement des ondes positives aux joueurs pendant la préparation de ses conférences sociales, pour que cette rencontre avec nos voisins du nord-est se passe pour le mieux. Une soirée d’amitié franco-allemande est d’ailleurs organisée, selon les propos de Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, ce vendredi soir pour maintenir une bonne humeur toujours présente depuis le début de la coupe, le 12 juin.

François Hollande, hier soir à l’Elysée devant France-Nigéria

De plus, les français croient en leur drapeau et leur équipe. Selon un récent sondage IFOP (l’Institut Français d’Opinion Publique) réalisé pour L’Equipe et I-Télé et publié lundi, plus d’un français sur cinq (19%) voit l’équipe de France devenir championne du monde. « La cote des Bleus s’est carrément envolée de 15 points auprès de l’ensemble des Français comme des personnes intéressées par le football. Ils sont à présent 19% à croire au sacre suprême, contre 4% après le premier match contre le Honduras ». Tout le monde, ou presque, croit en la victoire des bleus ! Toute onde négative est donc à mettre de côté, même certaines dues à de légères superstitions qui peuvent, pour certains, sembler infantiles.
D’autant plus que l’image d’une France gagnante et victorieuse à la coupe du monde pourrait, de manière réciproque, rejaillir sur l’image du chef d’Etat. Sa réputation avait d’ailleurs gagné quelques points auprès des français lors des grèves SNCF, prouvant qu’une cause extérieure à l’activité présidentielle ayant tout de même une influence sur l’humeur des citoyens, avait des conséquences sur l’image du président.

Le match de vendredi, opposant France-Allemagne à 18 heures, pourrait donc avoir plus de conséquences qu’une « simple » entrée en demi finale.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

Après Goldorak, d'autres XperienZ avec d'autres séries ?

ActualitéSéries Tv

On a redécouvert pour vous ... L'île aux trente cercueils, du genre à la française

À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette dernière soirée des Battles ?

À la uneSport

IndyCar - Théo Pourchaire va effectuer ses débuts en IndyCar à Long Beach !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux