À la uneSport

[INTERVIEW] Killer Kelly, la nouvelle recrue d’Impact Wrestling

Lors de l’épisode d’Impact du 28 juillet, Killer Kelly a fait un retour triomphal après des semaines d’anticipation de la part des fans de la promotion. La catcheuse, originaire du Portugal, a marqué les esprits en attaquant Tiffany Nieves après son match. Un retour aux sources pour la lutteuse, qui avait signé un contrat de plusieurs années avec Impact Wrestling avant la pandémie. VL Media a eu la chance de s’entretenir avec Killer Kelly à la suite de ce retour. Dans cette interview, la catcheuse retrace son parcours, du circuit indépendant à son passage du côté de NXT UK et de son amitié avec la catcheuse française Amale, jusqu’à son retour chez Impact.

VL: Le 28 juillet, tu as fait ton retour du côté d’Impact Wrestling en attaquant Tiffany Nieves après son match. Peux-tu nous raconter ce que tu as ressenti lors de ce moment et tout au long de la journée ?

Kelly: J’ai été nerveuse toute la journée. J’étais si impatiente de revenir que j’étais dans tous mes états. J’avais tellement hâte de faire ce retour du côté d’Impact que je n’ai pas pu attendre qu’elle quitte le ring. Je me devais de l’interrompre pour lui montrer tout ce dont j’étais capable.

VL: Tu es sous contrat pour plusieurs années avec Impact Wrestling. Malheureusement, la pandémie et des problèmes de visa t’ont empêché de participer aux enregistrements des shows pendant plus d’un an. Néanmoins, tu as tout de même eu l’opportunité de catcher à deux reprises pour Impact au cours de cette période. Quel souvenir gardes-tu de ces matchs que tu as partagés avec Jazz, Jordynne Grace ou encore Kimber Lee ?

Kelly: C’était génial ! Jamais je n’aurais imaginé être dans le même ring que Jazz. J’étais si excitée, d’autant plus que c’est une personne adorable dans la vie. C’est une vraie dure à cuire. J’étais tellement heureuse d’avoir cette chance. Quant à Jordynne Grace, je regrette de ne jamais avoir pu l’affronter autrement que dans un match par équipe ou un match à plusieurs. Je veux vraiment un match simple contre Jordynne. Malgré tout, c’était un super match et je suis reconnaissante de cette opportunité. C’était ma première expérience avec Impact Wrestling et bien qu’il n’y eût pas de fans présents dans l’arène, je me suis sentie à l’aise.

Killer Kelly a fait son retour chez Impact Wrestling le 28 juillet après plus d’un an et demi d’absence. Crédit Vidéo: Impact Wrestling (Youtube).

VL: D’ailleurs, par rapport à cette période d’absence causée par la pandémie, est-ce que ton contrat avec Impact Wrestling a été modifié suite à cela ?

Kelly: C’est toujours le même contrat. Mais dorénavant, je peux rester chez Impact un peu plus longtemps.

VL: À l’approche de ton retour chez Impact Wrestling, plusieurs vidéos ont été montrées au public afin de leur présenter ton nouveau personnage. Peux-tu nous en dire davantage sur le processus créatif derrière celles-ci ?

Kelly: Pour être honnête, ce nouveau personnage, c’est juste ma personnalité poussée à l’extrême. Tout ce que vous avez vu à l’écran, ce sont des choses que j’adore et que je fais plus ou moins. Par exemple, je suis obsédé par les tueurs en série et tout ce qui a un rapport avec les affaires de meurtres et les trucs effrayants. En soi, ce personnage, c’est moi. Je ne fais que montrer au monde entier à quel point je peux être bizarre et angoissante (rires). En ce qui concerne le processus créatif, j’ai expliqué aux dirigeants de la promotion ce que j’aimais, ce que je n’aimais pas et ce avec quoi je suis à l’aise de montrer à l’écran. À la fin, nous sommes parvenus à trouver un personnage qui me ressemble vraiment.

VL: Tu évoques à l’instant ton amour pour les films d’horreur. Quel est ton film d’horreur préféré ?

Kelly: La saga Freddy : les griffes de la nuit !

VL: Impact Wrestling vient de lancer une offre de souscription pour les fans sur leur chaîne Youtube. Avec cet abonnement payant, les fans auront accès à une multitude de contenus premiums dont l’intégralité des pay-per-views de la promotion de ces vingt dernières années. Quel match de la division Knockouts suggérerais-tu aux fans qui souhaitent prendre l’abonnement « Insiders » ?

Kelly: Pas facile comme question ! Je me souviens que j’étais déjà fan de Gail Kim avant même qu’elle n’arrive chez Impact Wrestling. Quand elle a commencé à travailler avec Awesome Kong, à son arrivée dans la promotion, c’était époustouflant. Je n’arriverais pas à choisir un match en particulier de leur rivalité. Je peux conseiller également la première victoire de championnat de Taylor Wilde en weekly face à Awesome Kong.

La rivalité entre Gail Kim et Awesome Kong est considérée par les fans comme l’une des rivalités les plus marquantes de l’histoire d’Impact Wrestling. Crédit Vidéo: Impact Wrestling (Youtube).

VL: Maintenant que tu as fait ton retour dans la division Knockouts, as-tu en tête une adversaire en particulier que tu aimerais affronter, ou un objectif que tu souhaiterais accomplir au sein de la promotion ?

Kelly: Mon but est de devenir championne Knockouts. Lorsque j’aurai réalisé cela, je viserai tous les autres championnats de la promotion. Pour ce qui est des adversaires, je veux affronter tout le monde parce que toutes les lutteuses de cette division sont incroyables. De plus, je n’ai jamais eu la chance d’affronter ces catcheuses dans un match simple. J’ai faim de compétition, je dois les affronter !

VL: Enfin, tu es une très bonne amie de la catcheuse française, Amale, qui travaille actuellement du côté de NXT UK. Qu’est-ce que tu retiens de ton temps passé avec elle chez wXw ou NXT UK ?

Kelly: On s’est connu principalement du côté de wXw puisque l’on a travaillé ensemble de nombreuses fois là-bas. Je l’aime énormément. Elle dormait chez moi et on allait dîner ensemble régulièrement. Elle est géniale, elle me manque beaucoup. Je suis nostalgique de nos affrontements sur le ring.

Impact Wrestling présentera, dans la nuit du vendredi 12 au samedi 13 août, son prochain pay-per-view « Emergence ». Le show sera diffusé à deux heures du matin heure française sur Fite TV.

Lucas Charpiot
About author

19 ans. Etudiant en troisième année de licence d'anglais option Journalisme. Passionné de catch et de sport automobile.
Related posts
À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

À la uneInternational

Une société chinoise nomme un robot comme PDG

À la unePop & Geek

Fortnite : Aya Nakamura dans un show interactif ? 

À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux