Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneSéries Tv

Jeanne Bournaud, la très belle révélation de la série Innocente

Si vous avez suivi les 6 épisodes d’Innocente, vous avez dû comme nous remarquer la talentueuse Jeanne Bournaud. Un visage connu mais qui explose dans la série. Portrait.

Si vous êtes un amateur de séries, vous la connaissiez déjà. De Lazy Company à In America en passant par Duel au soleil, vous avez forcément croisé son joli minois dans nos fictions sans qu’elle ne soit jamais le rôle central. Mais en incarnant (SPOILERS) la magnétique méchante psychopathe de Innocente, Jeanne Bournaud confirme qu’elle est une comédienne avec qui compter. Bientôt à l’affiche de l’ultime saison de Fais pas ci, fais pas ça et de Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux? (M6), la jeune comédienne est, bien qu’officiant depuis quelques années, une des dernières révélations fictions et une des grandes de demain. “Je ne sais pas s’il y a une accélération des projets, mais il y a une différence dans les rôles que l’on me propose maintenant, qui sont plus importants, qui me demandent plus de travail, de recherche, d’exploration. Par exemple, j’ai joué il y a peu dans La loi d’Alexandre avec Gérard Jugnot où je jouais son adversaire (une avocate ndlr) et j’étais morte de peur à l’idée de faire ça, “de plaider” devant une salle pleine, et en même temps, c’est fantastique à jouer. Je suis contente que l’on m’offre de type de rôle. Je ne sais pas s’il y en a plus mais en tout cas ils s’enchaînent et ça fait plaisir. La grande nouveauté c’est que l’on me propose des rôles sans passer de castings, et ça c’est très agréable, très valorisant.”

Jeanne Bournaud 2

Il est indéniable que Jeanne Bournaud commence à être réellement identifiée par le public (et encore plus maintenant avec Innocente), un public qui l’a découverte dans des univers très différents et ce n’est pas nécessairement le même selon que l’on ait regardé Duel au soleil, In America ou bien sur Lazy Company, série dans laquelle elle interpréta en saison 1 Louise, la chanteuse de cabaret ultra charismatique et rôle pour lequel elle put combiner deux passions, le chant et la comédie: “On me parle moins de ce rôle vu que la série passait sur une chaîne payante. Le rôle de Louise était vraiment chouette. Comme j’adore chanter, j’ai vraiment adoré aller en studio, enregistrer ces chansons originales, puis les faire en playback durant le tournage.” La musique a toujours fait partie de son parcours. A ses débuts, Jeanne Bournaud a fait une école de musique: “J’ai fait une école de musique, l’Ecole Atla, durant une année sabbatique après avoir fait une école de commerce durant 5 ans. En fait je ne pensais pas au départ être comédienne. A la limite, j’aurai pu être chanteuse car j’adore chanter. C’est ma mère qui m’a poussé à prendre des cours de théâtre car elle pensait que ça ne pourrait que m’aider. Et par la suite, comme je n’avais pas beaucoup d’argent, mes potes des cours de théâtre m’ont convaincue de faire des pubs pour gagner un peu d’argent. Il m’ont présenté des agences et la première année, j’en ai vraiment fait beaucoup. De ce fait, j’ai rencontré beaucoup de directeur de casting dont Nicolas Benoit qui m’a dit que je devrais faire de la comédie et il m’a présenté une agent, Méline Saint-Marc… Ça a commencé comme ça, elle est mon agent depuis 8 ans. Du coup, je me suis vraiment penchée sur le jeu, j’ai appris sur les plateaux et j’ai fait beaucoup de formations pour renforcer mon savoir-faire en comédie afin d’être totalement légitime en tant qu’actrice.”

louise-lazy-company

Durant ses années de formation, Jeanne Bournaud a notamment suivi la méthode américaine de John Strasberg, qui lui a appris ce qu’on retrouve dans beaucoup de ses rôles: vivre pleinement ce qui arrive aux personnes que l’on joue. Une sincérité de jeu que la comédienne n’aura de cesse de mettre en avant dans chacun de ses rôles, jusque dans Innocente où dans les derniers épisodes, elle laisse sortir une palette d’émotions toujours justes, même si parfois ce sont des émotions extrêmes, mais auxquelles on croit toujours. “Cette méthode de travail fait prendre conscience que ce métier réclame une vraie exigence et que tout le monde ne peut pas le faire. On doit toujours trouver une vérité dans les émotions que nos personnages traversent. Je repense aux dernières scènes de Innocente où mon personnage passe par tout une palette d’émotions, ce fut très difficile à faire, éprouvant et ça me redonne le frisson en y repensant. Ce fut très fort. Et ça fait du bien de se dire que pour cette scène, je me suis donné du mal pour la faire, j’ai travaillé dur et ça marche quand on la voit.”

Des Petits meurtres d’Agatha Christie à Lanester en passant par Duel au soleil, Jeanne Bournaud a toujours eu la chance d’être dans des projets exposés, visibles comme on dit, entourée de grandes personnalités, mais en étant toujours crédible à leurs côtés. Une position pas toujours évidente que d’être “à sa place” aux côtés d’acteurs confirmés. Quand on repense aux scènes qu’elle a dans Duel au soleil face à Gérard Darmon, ça le fait toujours : “Il m’a beaucoup aidée dès le début car il voyait bien que j’étais intimidée. Je devais jouer sa boss, je ne sais pas si vous saisissez la bizarrerie de la situation (rires). Il m’a vraiment coachée sur la saison 1, m’a expliqué comme porter sa voix, la poser. Il m’a en quelque sorte appris comment avoir le dessus sur lui ce qui était nécessaire dans le cadre de l’histoire que l’on jouait. Il a vraiment été excellent avec moi.”

Jeanne Bournaud 3

La prochaine étape, être le rôle principal d’une série? “Un rôle secondaire intéressant c’est mieux qu’un mauvais rôle principal. Être le rôle principal d’une série n’est pas une fin en soit. Je serai très honorée qu’on me le propose bien entendu. C’est aussi une énorme pression que d’être le rôle principal d’une série, je l’ai vu avec Julie (De Bona) qui s’en est sortie à merveille. Je suis très admirative de ce qu’elle a fait sur la série.

SPOILERS. En jouant la grande méchante de Innocente, Jeanne Bournaud a montré une autre facette de sa personnalité d’actrice qui peut sans doute changer des choses pour sa carrière? “Quand ce sont des pathologies lourdes comme dans Innocente, on a tellement de choses différentes à jouer que ça montre forcément tout l’étendu de ce que l’on peut faire, jusqu’où on peut aller. En tout cas, c’est un sacré cadeau pour une comédienne.

Vous l’avez compris, Jeanne Bournaud est une comédienne à part, dont la sincérité et l’authenticité se voient à chaque instant. Il faudra compter avec elle dans les années à venir.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneInternational

Pourquoi J.K Rowling est-elle menacée à son tour ?

À la uneFranceSéries Tv

Qui sera l'héroïne de la saison 2 de L'école de la vie ?

ActualitéPop & GeekSéries Tv

On débriefe pour vous... The Sandman, une superbe adaptation

À la uneCinémaInternational

Qui était Anne Heche, cette actrice qui vient de mourir après un accident de voiture ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux