À la uneActualitéInternationalPolitique

Jerome Vidry « Mon objectif : défendre les idées du Parti Pirate auprès des Français du Canada »

Le Parti Pirate des français à l’étranger tisse sa toile aux quatre coins de la planète. Expatriés, detachés, binationaux, étudiants erasmus, contrats VIE ou PVT, tous les français de l’étranger sont invités à embarquer dans cette aventure que Jerome Vidry, porte-drapeau du Parti Pirate français au Canada nous dévoile dans cet interview.

1/ Quel a été l’élément déclencheur de votre engagement ?

Je m’intéresse à la politique depuis longtemps, mais je n’ai vraiment commencé à chercher à m’impliquer que vers janvier 2014 pour les élections consulaires. Je dirais que ma principale motivation est de montrer aux gens comment le mauvais usage des nouvelles technologies par nos dirigeants menace les libertés fondamentales. Je pense notamment au vote électronique.
Mon objectif, à court terme est de rassembler un groupe pour défendre les idées du Parti Pirate auprès des Français du Canada. Les dernieres élections ont montré qu’il y avait un potentiel, mais que le parti était très méconnu. Il va nous falloir communiquer davantage sur notre programme.

2/ Pourriez-vous nous présenter les grandes lignes de vos convictions pour le Parti pirate ?

Je souhaite promouvoir une plus grande transparence de la vie politique. Comme dit précédemment, mon intérêt principal se porte sur les nouvelles technologies et je suis tres sensibles aux problêmes portant sur les libertés individuelles et la vie privée à l’heure d’Internet, les brevets logiciels, l’évolution du droit d’auteur. J’ai suivi et je suis toujours de prêt les révélations faites par Wikileaks, puis Edward Snowden.

3/ Quelle dynamique auriez-vous envie d’impulser en faveur de l’écosystème des start-ups ?

Cette question est difficile, car, en tant qu’expatrié, je n’ai pas suffisamment de connaissances de la situation en métropole dans ce domaine. Mon ressenti est qu’à chaque fois qu’une initiative française semble pouvoir émerger, quelque chose l’empêche de le faire. Je n’ai pas analysé ce point en détail, cependant.

4/ Existe-t-il aujourd’hui en Europe et dans le monde des modes de gouvernance qui se distinguent par leur caractère innovant ?

Je ne pense pas qu’on puisse prendre un mode spécifique. Certains pays sont très bons sur certains point, moins sur d’autres. Je pense au Canada (mon pays d’accueil), qui est assez efficace pour les auto-entrepreneurs. Les pays d’Europe du Nord sont très bons pour ce qui est de développer les infrastructures Internet… etc…

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

ActualitéFootSport

Milan AC et l’Inter Milan : une rivalité historique 

À la uneMédiasMusiqueSport

Euro 2024 : quel groupe de musique choisi par TF1 ?

À la uneFaits DiversInternational

Traque de Mohamed Amra : c’est quoi la “notice rouge” émise par Interpol ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux