À la uneCinémaCultureHistoire

Jurassic World : c’est quoi le “ptérosaure Quetzalcoatlus”, ce nouveau dinosaure du film ?

Un nouveau dinosaure terrifiant fait son apparition dans le nouveau Jurassic World. Sortie en salle ce mercredi. Jurassic World : Le monde d’après, nous présente un nouveau dinosaure prêt à se jeter sur Chriss Pratt pour le dévorer tout cru !

La scène a de quoi faire frémir. Dans la bande-annonce de Jurassic World : Le Monde d’Après (sorti ce mercredi 8 juin dans les salles françaises), une ombre gigantesque s’abat sur un avion. Avant de le mettre en pièces. Avec ses près de 260 kg pour 10 mètres d’envergure, le ptérosaure Quetzalcoatlus vivait il y a 70 millions d’années et aurait eu de quoi rivaliser avec nos engins actuels ! 

YouTube video

Les Ptérosaures sont un ordre éteint de diapsides volants apparus au Trias supérieur, il y a 230 millions d’années, et disparus à la fin du Crétacé supérieur, il y a 65 Ma.

Le mot « Ptérosaures » est utilisé pour nommer un groupe d’animaux, un ordre de la classification du vivant, à la place du terme plus scientifiquement valable « Pterosauria ».

Le Ptérosaure Quetzalcoatlus : un groupe en chasse, l’un d’eux a attrapé un petit dinosaure.

Quetzalcoatlus : un géant à terre

Les ptérosaures devaient utiliser le vent pour voguer dans l’atmosphère. Mais comment font-ils ? La première méthode consiste à suivre les courants ascendants puis à se laisser planer. Un moyen de locomotion qu’affectionnent les condors et les aigles. La seconde technique mise sur les différences de vitesses des vents en fonction de leur hauteur au-dessus de la mer. Les Quetzalcoatlus possédait de larges ailes, typiques des créatures volantes profitant des courants chauds. Le paléontologue britannique Mark P. Witton, proposait en 2008, un Quetzalcoatlus fort de 259 kg s’étendant sur 9,64 mètres, et 36,7 kg pour 5,96 mètres pour les ptéranodons. Une fois les valeurs en sortie comparées à celles connues pour les oiseaux actuels, les résultats tombent. Les ptéranodons, eux, étaient des prodiges de l’ascension thermique voguant au gré des vents marins. Les Quetzalcoatlus n’aurait été fait pour aucun des deux modes d’ascension grâce au vent. « Il passait sans doute la plupart de son temps au sol. Des empreintes fossiles associées aux Azhdarchidae, la famille de Quetzalcoatlus, vont aussi dans ce sens « , confirme Yusuke Goto, professeur d’un lycée au Japon. Ces traces montrent un déplacement sur quatre membres, avec possiblement un envol propulsé à la manière des chauves-souris d’aujourd’hui.

À lire aussi : Quels sont les 10 dinosaures les plus dangereux ?

About author

Journaliste
Related posts
À la uneMédias

The Voice : qui sont nos coups de cœur de la 3ème soirée d’audition ?

À la uneFrance

Salon de l'Agriculture : pourquoi la situation a été tendue pour cette première journée ?

À la uneCinéma

EN DIRECT | César 2024 : Suivez la cérémonie des Césars 2024

ActualitéCinéma

5 raisons d'aller voir "Maison de retraite 2" au cinéma

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux