À la uneActualitéEconomieInternational

La Chine devient première puissance économique mondiale

Selon des chiffres publiés par le fonds monétaire international (FMI), la Chine est devenue la première puissance économique du monde, devançant ainsi les États-Unis de 200 milliards de dollars en 2014. Une première depuis 142 ans, apogée d’un développement exponentiel chinois.

Il faut remonter à Ulysses Grant, qui a quitté le pouvoir en 1877, pour voir une situation différente. Pour la première fois depuis 142 ans, les États-Unis vont devoir céder leur place de plus grande puissance mondiale. En effet, le FMI estime que la bannière étoilée va produire 17.400 milliards de dollars en 2014. Un chiffre colossal, mais pas suffisant pour garder le leadership. En effet, la Chine totaliserait 17.600 milliards de dollars de PIB sur la même année, ce qui en ferait pour la première fois de son histoire la première nation mondiale.

La Chine connaît depuis plusieurs années une progression unique de son produit intérieur brut. 4e nation mondiale en 2006, avec un PIB alors égal à celui de la France en 2013 (à environ 2700 milliards de dollars), l’Empire du Milieu a vu ce chiffre se multiplier par quatre en 2013, pour quasiment doubler en 2014. Une incroyable évolution qui tendait vers un objectif pour les autorités chinoises : dépasser le géant américain à court terme. La Banque mondiale l’avait prédit en avril 2014, d’abord pour 2019, en terme de parité de pouvoir d’achat. Puis l’institution s’était ravisée pour revoir ce changement à 2014, une estimation finalement plus réaliste.

  • UN BOULEVERSEMENT, MAIS À RELATIVISER

Désormais présente dans toutes les économies du monde, la Chine est devenue une plaque tournante de l’économie et du commerce mondiaux. 16.5 % de l’économie mondiale sont désormais concentrés en Chine, contre 16.3 % aux États-Unis. La France, elle, devrait rester à son rang de cinquième puissance mondiale, derrière la Chine, les États-Unis, le Japon et l’Allemagne. La première place chinoise représente d’une manière plus globale l’explosion des économie des pays émergents. Le Brésil, par exemple, voit croître son économie de 30 % par an depuis 2010. Ce changement majeur ne peut toutefois pas faire ignorer les autres indicateurs économiques, dont plusieurs donnent encore les États-Unis en tête. En terme de PIB par habitant, en particulier les États-Unis sont toujours nettement devant la Chine. La situation économique étasunienne est donc de manière individuelle bien meilleure que de l’autre côté du Pacifique. Deux valeurs semblent désormais s’opposer, témoins d’une situation économique mondiale en pleine mutation.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneInternationalSport

Les Etats-Unis vont boycotter les JO d'hiver en Chine

À la uneSéries Tv

Avy Marciano quitte Plus belle la vie après 10 ans

À la uneActualitéFrance

Effondrement d'un immeuble à Sanary-sur-Mer : une personne décédée

À la uneFrancePolitique

Valérie Pécresse grimpe fortement dans les sondages après sa désignation par LR

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux