À la uneActualitéInternationalPolitiqueSociété

La crise politique au Venezuela

Depuis plusieurs mois la guerre pour le pouvoir oppose Juan Guaido et Nicolas Maduro. C’est finalement le Président du parlement qui s’est autoproclamé président par intérim.

Aussitôt reconnu par les États-Unis, Juan Guiado est le nouveau Président par intérim du Venezuela depuis mercredi. Cette prise de pouvoir politique intervient après plusieurs mois de crise au sein du pays.

Le Président Américain reconnait la prise de pouvoir

Donal Trump est connu pour sa forte opposition à la politique de Nicolas Maduro.  Le 10 janvier dernier lors de son investiture le 45ème Président des États-Unis avait annoncé ne pas reconnaitre sa présidence. C’est donc avec une grande satisfaction (personnelle) que Trump apporte son soutien à Juan Guiado. Il l’a notamment indiqué dans une communiqué de presse publié sur son compte twitter

Mais les États-Unis ne sont pas les seuls à reconnaître la prise de pouvoir de l’ancien Président du parlement. Le Brésil, la Colombie l’Argentine, le Chili et le Paraguay ont suivi le mouvement.

Un pays opposant d

D’un côté il y a les opposants et de l’autre les partisans, malheureusement pour ces derniers la joie n’est pas au rendez-vous. Vêtus de rouge, les pros Nicolas Maduro ont défilé dans la rue pour montrer leur mécontentements. Ils rejettent fermement les revendications de l’opposition qu’ils considèrent comme une tentative de coup d’état orchestré par Washington DC.

Une vague de joie et d’espoir ont cependant gagné le camp de Juan Guaido après son annonce. Des milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de la ville pour apercevoir le nouveau leader du Venezuela.

Nicolas Maduro le non-Président

Lors des élections du 20 mai 2018, le Président Maduro a été réélu avec plus de 70% des suffrages. Mais pour ces opposants ce dernier est vu comme un dictateur ne laissant aucune place à la discussion et encore moins l’opinion de sa population. Depuis ce scrutin, qui est en grande partie non reconnu, le pays est en proie à de vives tensions dans un contexte économique au bord de l’explosion.

  • Pourquoi l’économie Vénézuélienne est aussi désastreuse ?

Une pénurie de médicaments et d’alimentation paralyse le pays tout en entier depuis 2015. En 2018, l’inflation du Venezuela a atteint plus de 1 350 000%, ce qui a eu pour conséquence l’exil d’environ 2,3 millions de personnes d’après l’ONU. Ce chiffre pourrait grimper jusqu’a 5,3 millions en 2019.

Related posts
À la uneCulture

Le 16 juillet en trois dates

À la uneTout Pour Réussir

ANGELO GOPEE : « Un festival est avant tout le regroupement des musiques actuelles. »

À la uneSéries Tv

Emmy Awards 2019 : la liste des nommés

À la uneActualitéInsolite

Une éclipse partielle de lune ce mardi soir

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux