À la uneActualitéFootSport

Le Barça corrige le Real, la Ligue 1 séduisante

Retour du week-end de foot de la rédaction de Radio VL, après des jours difficiles qui nous ont déterminés à revenir encore plus forts, toujours aussi fous, toujours aussi foot !

Le Gaz ne s’arrête plus, de beaux hommages à Paris

P1D2871549G_px_640_

Comme souvent, la Ligue 1 nous a manqué durant la trêve internationale. Pour cette 14ème journée, Paris n’a toujours pas flanché et Troyes n’a toujours pas gagné. Les champions en titre sont venus à bout de Lorient facilement (1-2) avec un début de match très réaliste conclu par des buts de Ogenda et Matuidi. Moukandjo a réduit le score pour les Merlus, prenant seul la tête du classement des buteurs avec neuf réalisations. Pour la lanterne rouge troyennes, c’est plus difficile.
Rapidement menés par Lille, qui vient de voir Antonetti nommé à sa tête, les hommes de Jean-Marc Furland ont mis tout dans la bataille pour revenir au score, sans avoir les ressources pour espérer mieux (1-1). Sous les yeux de Yohan Gourcuff et Julie Gayet, Bordelais et Rennais ont offert un beau spectacle. Ayant toutes les deux besoins de points, les deux équipes ont joué leurs cartes à fond et se sont séparées sur un beau nul (2-2), qui aurait pu tourner à l’avantage des locaux si Sio n’avait pas loupé son penalty face à Carrasso. Plus tôt dans l’après-midi, Caen et Angers s’étaient également séparés sur nul (0-0) à Michel d’Ornano et perdaient l’occasion de se rapprocher du PSG et de l’OL. Les hommes de Fournier se sont fait balayer par Nice, vendredi soir, (3-0), avec un but contre son camp de Mapou Yanga Mbiwa, en grande difficulté depuis son arrivée à Lyon. Après Bordeaux, Saint-Etienne et Marseille, Nice s’offre un nouveau gros du championnat.

Le Gaz prend ses aises en Ligue 1

Le Gaz prend ses aises en Ligue 1

En clôture de cette 14ème journée, l’OM a confirmé sa bonne forme à l’extérieur en allant chercher une troisième victoire de suite (0-2) à Saint-Etienne. En feu, Georges-Kevin Nkoudou est impliqué sur les deux buts des Olympiens avec une réalisation et une passe décisive pour Batshuayi. Malgré des doutes sur la tenue de la rencontre à cause de vents violents, le derby corse entre Bastia et Ajaccio a bien eu lieu ce dimanche à 14h. Peu emballant, les Bastiais ont laissé le Gaz prendre le dessus (1-2) malgré l’ouverture du score d’el magnifico Brandao (Hum…). Mario Pasalic est en train de devenir l’autre bonne pioche de Monaco, après Lemar, du mercato estival. L’international espoir Croate, prêté par Chelsea, a permis à l’ASM de s’imposer (1-0) face à Nantes.
Deuxième victoire de la saison pour les hommes de Jardim à Louis II, champagne ? Rolland Courbis prendrait bien une petite coupe, lui, pour fêter la remontée extraordinaire de Montpellier. Les Héraultais ont récolté une nouvelle victoire contre Reims (3-1) et s’éloignent petit à petit de la zone rouge. Toulouse, en revanche, s’y enfonce, avec une nouvelle défaite à Guingamp (2-0). Ça sent la Ligue 2…

Le Like de la semaine 

Le Gazelec est en forme ! Une quatrième victoire en autant de matchs permet à la bande de Fanfan Tagliaglioli de se remettre dans la course au maintien et venir jouer son rôle de trouble-fête. Il semble que Thierry Lauret ait enfin réussi à ramener l’état d’esprit des précédentes saisons dans la tête de ses joueurs. Le résultat est frappant.

L'ensemble des stades européens ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris

L’ensemble des stades européens ont rendu hommage aux victimes des attentats de Paris

La Claque de la semaine

Aux dirigeants de Bastia, qui ont hésité à mettre la Marseillaise, alors que tous les stades d’Europe, voire du monde entier, l’ont fait. Pourquoi ? Il a fallu que la polémique enfle chez les politiques pour que les choses se règlent rapidement. Maladresse ou bêtise ?

Mention Waow !

Il l’a fait ! Ali Ahamada mesdames et messieurs ! Le gardien toulousain a arrêté un penalty face à Guingamp, samedi soir. Penalty tiré par Jimmy Briand en plus ! On attend la réaction de Julien Cazarre.

Le Barça gifle le Real, Klopp surprend City !

Senor Andres met le Réal à genoux !

Senor Andres met le Réal à genoux !

Week-end de Clasico en Espagne, avec un Bernabeu aux couleurs de la France. Et pourtant, les Français, comme les Madrilènes, n’ont pas brillé ! Le Barça a donné une vraie leçon tactique à son adversaire, emmené par un Iniesta prêt à rentrer “au patrimoine mondial” selon Luis Enrique. 4-0, c’est le montant de la facture et de la fracture pour Benitez, avec un doublé magnifique de Suarez, un but de Neymar et du capitaine catalan. Messi a fait son retour à petit trot, presque pour narguer l’adversaire. Zidane like. En Italie, un choc plus historique que alléchant a vu la Juve s’imposer (1-0) contre le Milan, toujours aussi loin de sa légende. Vainqueur de l’Hellas Verone (0-2), le Napoli est en tête du Calcio. Toujours aussi intraitable, le Bayern s’est défait en douceur de Schalke (1-3) en Bundesliga. Les hommes de Pep Guardiola ont 18 points d’avance sur Dortmund, battu vendredi à Hambourg (3-1).

Quand t'apprends que la défense adverse est composé de Sagna et Mangala

Quand t’apprends que la défense adverse est composée de Sagna et Mangala

Qui est le leader de Premier League ? Réponse 1 : City ? Non. Car les hommes de Manuel Pellegrini ont été balayés à la maison par le Liverpool de Jurgen Klopp (1-4), qui a été encore une fois plus malin que son adversaire. Réponse 2 : Arsenal ? Non plus ! Défaits à West Bromwich Albion (2-1), les Gunners ont mal préparé le marathon qui les attend en Ligue de Champions pour se qualifier en huitième de finale. Réponse 3, et c’est la bonne : Leicester ! Le club entrainé par Claudio Ranieri n’en finit plus de gagner en Premier League et se retrouve en tête après avoir dominé Newcastle (0-3). Chelsea a dominé Norwich grâce à un but de Costa (0-1). Manchester United a fait un nul à Watford (1-1). Après un début de saison moyens, Tottenham recolle le haut du tableau avec une victoire (4-1) contre West Ham. Douzième matchs sans défaites pour les Spurs avec un superbe Harry Kane, de nouveau à l’aise dans ses baskets.

Cocorico : Olivier Giroud

Si ses compatriotes français (Sagna, Koscielny, Mangala, Coquelin) ont été dans le dur ce week-end en Premier League, Olivier Giroud va bien. Le Gunner a marqué le seul but de Arsenal samedi, défait à West Bromwich Albion, sur un nouveau service de Ozil. Le retour en grâce de l’Allemand est très bénéfique à l’ancien buteur de la Mosson. Faut dire qu’aucun attaquant ne se plaint de recevoir des caviars…

Conconrico : Karim Benzema

Si on parle de football, Karim Benzema a été très moyen samedi soir contre le Barça. Nonchalant, très peu démarqué pour ses partenaires, l’international français n’a pas été bon samedi soir et donne raisons à ses détracteurs qui auraient préféré le voir sur le banc. En plus de ça, le Français est au coeur d’une nouvelle polémique selon laquelle il n’aurait pas respecté la Marseillaise. Ce qui est sûr, c’est que le Français est dans le dur en ce moment, sur la pelouse comme en dehors.

Karim Benzema traverse une très mauvaise passe

Karim Benzema traverse une très mauvaise passe

Related posts
À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : le grand 8 pour le Bayern face au Barça !

À la uneCinéma

"L'horreur est humaine" : Scream (1996)

À la uneCinémaCulture

Jurassic World 3 : Le protocole sanitaire sur le tournage coûtera 9 millions de dollars

À la uneActualitéE-SportFootHigh TechSport

FIFA 21 : Les nouveautés du mode carrière

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux