À la uneInternational

Le charbon, une énergie durable en Pologne ?

L’énergie est la question qui est dans toutes les bouches en ce moment avec l’arrivée imminente de la COP24, 24ème Conférence des Parties sur les changements climatiques. Elle aura lieu du 3 au 14 décembre 2018 dans la ville de Katowice en Pologne, pays qui, énergiquement parlant, reste sur une utilisation intensive de ses propres ressources, la principale étant le charbon.

Ce nouveau documentaire signé France Télévision nous emporte sur les traces de différents personnages qui luttent et tentent de trouver des solutions à la surexploitation et la mauvaise utilisation du charbon et ses conséquences écologiques.

Le voyage en Pologne commence dans une école où le professeur d’une classe fait venir une équipe d’ingénieurs pour leur parler de pollution de l’air. Et quoi de mieux pour intéresser une classe d’enfants qu’un drôle d’engin, un drone “renifleur”. C’est un drone sur lequel on attache un laboratoire miniaturisé qui analyse la qualité de l’air en passant au-dessus des cheminées. Le professeur nous explique alors qu’il a commencé à s’investir dans la prévention depuis que son fils est tombé malade l’hiver dernier.

La pollution a affaibli son organisme et l’a rendu vulnérable aux infections… Il a fini à l’hôpital avec une pneumonie… Il a failli mourir...”

Voyage au sein des Mines.

Un mineur dans une mine de charbon en Pologne c/ France Télévisions

Un mineur dans une mine de charbon en Pologne c/ France Télévisions

Le voyage continu dans la mine de charbon de Wujek, dans la ville même de Katowice. Un lieu emblématique et vieux de plus de 100 ans, où l’on va rencontrer des représentants syndicaux pour nous expliquer les nombreux changements qui ont eu lieu depuis le début de l’activité minière en Pologne. Malgré le fait qu’ils soient passés de 400 000 employés en 1989 à seulement 100 000 aujourd’hui, la Pologne reste le producteur numéro un en Europe et le troisième consommateur derrière la Russie et L’Allemagne. Cette production permet en effet à la Pologne d’être indépendante sur ce point, les politiques l’ont bien compris en s’en servant comme arguments de campagne surtout du côté des conservateurs.

Enfin nous irons suivre la police de Katowice alors qu’elle mène une opération antipollution dans un quartier pavillonnaire, où ils vont utiliser les fameux drones “renifleurs”. Avec leurs aides, ils vont pouvoir inspecter les cheminées pour vérifier si les rejets en pollution et particules fines sont aux normes ou non. Ce qui étonne c’est que l’initiative ne vient pas du gouvernement mais directement des riverains, les citoyens se rendent compte d’eux-mêmes que la pollution est un problème contre lequel chacun peut combattre. De plus, le gouvernement a mis en place une aide financière pour récompenser toutes les personnes qui se débarrassent de leurs vieux poêles, de quoi rendre heureux dans un pays où le SMIC est à 480 euros par mois.

Des solutions pour la Pologne ?

Le documentaire se termine sur une autre idée du gouvernement : les puits de carbone. Explication. Un puits de carbone est un lieu on l’on a planté un grand nombre d’arbres et d’arbustes qui vont pouvoir absorber le CO2 contenus dans l’air pour le piéger sous terre. La Pologne a planté 25 000 hêtres qui dans dix ans “respirons” les gaz à effets de serres pour nous relâcher de l’oxygène.

En bref, le charbon est l’énergie qui fait avancer la Pologne pour l’instant et qui va surement continuer à le faire pendant de longues années, donc au lieu d’essayer de changer d’énergies, la Pologne cherche à limiter l’empreinte écologique du charbon, quitte à en faire une énergie propre un jour peut-être ?

Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux