À la uneActualitéFranceSociété

Le Panthéon ouvre ses portes à quatre nouveaux pensionnaires

C’est aujourd’hui que François Hollande annoncera officiellement le nom des quatre nouveaux entrants sous la coupole du Panthéon. Découvrez qui ils sont.  

C’est au Mont-Valérien, lors d’un hommage à la résistance française que le président de la République, François Hollande, annoncera le transfert au Panthéon des cendres de quatre personnes. Leurs noms : Germaine Tillion, Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay.

La résistance et la parité mises à l’honneur 

Le Panthéon est connu pour être un haut lieu de mémoire et de patriotisme avec la devise de son fronton : «Aux grands Hommes la patrie reconnaissante». Un proche du gouvernement a déclaré qu’avec cette nouvelle entrée de personnalités sous la coupole, «il s’agit d’honorer la Résistance» en valorisant «l’égalité entre les hommes et les femmes dans le combat clandestin d’hier comme dans la reconnaissance de la Nation aujourd’hui». En effet, la Résistance se trouve honorée car par trois des nouveaux entrants sont des figures célèbres de cette dernière. De plus, le lieu choisi pour l’annonce est symbolique. C’est près du mont-Valérien que plus de 1000 hommes résistants furent torturés par les allemands. Le choix de cette période historique fut justifié par Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, qui précise que le 20ème siècle est la bonne période a mettre en lumière pour que « le souvenir soit encore proche et que le grand public comprenne les enjeux ».

Ces nouveaux pensionnaires permettent également de faire doubler le nombre de femmes reposant au Panthéon. Jusqu’ici, sur 71 personnalités, seules deux étaient des femmes : Marie Curie et Sophie Berthelot. Dès octobre 2013, Philippe Belaval annonçait les prémices d’une arrivée féminine au coeur du Panthéon. En effet, il déclarait que « le déséquilibre homme-femme » était « très fort »  et que prochainement  « des femmes du 20ème siècle qui, toute leur vie, sont restées fidèles aux valeurs de la République et qui ont manifesté cette fidélité au travers d’engagements dans l’un ou l’autre des conflits mondiaux » devraient rajouter leurs noms aux personnalités « panthéonisées ».

Qui sont les quatre nouveaux entrants ?

germaine-tillion

Germaine Tillion, disparue à l’âge de 100 ans en avril 2008, était ethnologue et grande résistante française. Elle a participé à la Seconde Guerre mondiale à la guerre d’Algérie. Elle a fondé le réseau du Musée de l’Homme, consacré à la résistance contre les Allemands. Elle sera déportée à Ravensbrück aux côtés de sa mère. Mais rescapée, elle témoignera à son retour de l’enfer des camps de concentration nazis dans son livre Ravensbrück.

FRA/ PARIS : GENEVIEVE DE GAULLE, NIECE DU GENERAL

Geneviève de Gaulle-Anthonioz, était elle aussi une grande résistante française. Son nom ne vous est pas inconnu et pour cause, elle est la nièce du Général de Gaulle. Elle a de nombreux points communs avec la précédente résistante : elle fit partie du réseau du Musée de l’homme, elle fut déportée et rescapée du camps de Ravensbrück. Et elle aussi a publié un livre : « La Traversée de la nuit ». C’est également la première femme à avoir reçu la grande croix de la Légion d’honneur.

pierre brossolette

Pierre Brossolette, était un journaliste et résistant français. Lui aussi est entré dans la résistance du Musée de l’Homme. Il fut dénoncé et transféré au quartier général de la police de sûreté et des services de sécurité de Paris. Ne voulant pas collaboré, il a été torturé avant de se jeter par la fenêtre du quatrième étage.

jean zay

Jean Zay, était ministre de l’Education nationale sous la IIIème République. C’est l’un des fondateurs de l’école publique française. Il fit partie du groupe des 27 parlementaires à avoir quitté la France après la défaite pour rejoindre l’Afrique du Nord à bord du paquebot Massilia. Mais arrêté à Casablanca, il est condamné pour désertion et il est emprisonné à Riom. Il mourra fusillé par la milice en 1944.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux