Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

ÉtudiantPartenaires

L’EPP offre plus qu’une formation, un véritable réseau sur lequel s’appuyer tout au long de sa vie professionnelle

L’École de Psychologues Praticiens (EPP) est une institution incontournable dans la formation des psychologues de demain. En mettant l’accent sur une pédagogie axée sur la pratique et l’acquisition de savoirs professionnels efficaces comme gage d’employabilité. Des rives du Rhône aux abords de la Tour Montparnasse, l’EPP repose sur 4 piliers fondateurs : La transmission, l’ouverture, l’initiative et l’innovation. Autant de valeurs que l’on retrouve dans le profil de Colombe, alumni de l’EPP et cofondatrice de Simundia qui veut démocratiser le coaching pour les salarié(e)s d’entreprises. Portrait.

En tant qu’alumni de l’EPP, pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Je suis diplômée de l’EPP en 2013 avec une spécialisation en psychopathologie. J’étais très tiraillée entre les sujets cliniques et les sujets entreprises, les deux m’intéressent énormément ! J’ai pu combiner les deux en faisant ensuite un Master HEC Entrepreneurs passionnant également et très complémentaire de ma formation à l’EPP. Ensuite j’ai travaillé au Boston Consulting Group, cabinet de conseil en stratégies, sur les sujets de développement de carrières des consultants. Ils étaient tous très doués en Excel et en Powerpoint, mais ça ne fait pas tout pour réussir sa carrière !

Justement, quels sont selon vous les éléments qui font la différence pour réussir sa carrière ?

Ce qui fait vraiment la différence, c’est sa capacité à gérer son stress, ses émotions, à bien prioriser et communiquer dans un contexte très stimulant et exigeant. En tant que RH, je remarquais que ce qui marchait le mieux était le coaching parce que c’est un service sur-mesure et adapté à chacun(e). Cependant, c’est un processus long et cher à mettre en place et donc réservé à une élite : aux tops managers !

Vous avez donné un nouvel élan à votre carrière en créant votre entreprise, pourquoi ce choix de l’entreprenariat ? 

J’ai co-fondé Simundia il y a 5 ans pour démocratiser le coaching pour les salariés d’entreprises, nous aidons les collaborateurs à passer à l’action et réaliser leurs aspirations, en quelques chiffres Simundia c’est : 

  • +300 coachs sélectionnés rigoureusement
  • +30 pays couverts
  • +200 clients grands comptes comme Sanofi, BNP, Sodexo, Puig, Bain etc
  • +10 000 coaché(e)s Simundia satisfaits et qui grandissent chaque jour avec nos coachs
  • 10 M€ levés en septembre 2021 pour soutenir notre hyper croissance

Cela doit être particulièrement challengeant d’avoir sa propre entreprise quelques années après avoir été diplômée ?

Ce qui est à la fois génial et pas évident, c’est que mon poste change tous les 6 mois en fonction des enjeux prioritaires de l’entreprise et de notre croissance. Au début de l’entreprise, il y a 5 ans, nous étions deux avec mon associé Grégoire et on jonglait en permanence entre des tâches très opérationnelles et plus stratégiques. La structure a beaucoup grossi récemment, nous étions 17 il y a un an et nous sommes une soixantaine aujourd’hui.

« La clé du succès d’une entreprise passe par les personnes qui nous rejoignent et qui collent à nos valeurs »

Quelle a été votre méthode en tant que dirigeante pour accompagner la croissance de votre entreprise ?

L’entreprise s’est structurée avec nos premiers employé(e)s qui sont devenus managers ainsi que l’arrivée de personnes plus seniors pour accompagner notre croissance. Il y a un certain nombre de tâches que je fais avec mon associé qui relèvent du poste de fondateur (stratégie, vision, communication) et sinon plus spécifiquement je m’occupe des équipes Ressources humaines, Customer Success Management et Produit.

Sur la partie ressources humaines nous avons de gros enjeux de recrutement car nous avons pour objectif de doubler nos effectifs d’ici un an. La clé du succès d’une entreprise passe par les personnes qui nous rejoignent et qui collent à nos valeurs (Joy, grit, care, impact, ownership, simplicity). Une fois qu’elles nous rejoignent, il est essentiel de bien les intégrer afin qu’elles puissent développer leurs compétences. 

Les produits et solutions que vous proposez à vos clients et partenaires doivent aussi être des enjeux importants pour vous ?

Effectivement, sur la partie CSM, nous animons une grosse communauté de coachs (plus de 300 dans le monde entier) et garantissons la qualité des coachings que nous proposons. Nous accompagnons les RH des différentes entreprises clientes pour s’assurer que notre service soit le plus utile possible pour eux. 

Sur la partie produit, nous voulons offrir le service qui puisse apporter le plus de valeur possible aux coachés et aux RH pour les aider à se développer de la façon la plus impactante possible grâce aux innovations que nous pouvons apporter.  

« L’EPP est un gage de qualité ! » 

Comment les années à l’EPP vous ont aidé(e) dans votre parcours ?

Je pense que l’alliance du parcours clinique et entreprise est très riche et est très utile au quotidien. Ce qui fait vraiment la différence à l’EPP ce sont les stages, le fait d’arriver sur le marché du travail en s’étant frotté à différents environnements. 

La question ne devrait pas être posée au passé, mais plutôt au présent. 

Quel cours ou quel(le) enseignant(e) vous a particulièrement marqué ?

J’ai trouvé surtout la complémentarité des cours très intéressante : pouvoir suivre dans la même journée des cours en RH, en psychopathologie de l’adolescence ou de philosophie est une vraie chance ! 

Qu’avez-vous appris de vos stages effectués pendant vos études à l’EPP ?

Beaucoup de choses : c’est indispensable car il y a un monde entre la théorie apprise à l’école et la pratique. J’ai fait des stages cliniques en Groupe d’Entraide Mutuelle, à la Pitié Salpêtrière et dans un hôpital psychiatrique en Inde : des environnements assez durs, en contact direct avec beaucoup de souffrance, mais formateurs. Et des stages RH chez Cristal Union en gestion des risques psycho-sociaux, en recrutement chez Ensemble Conseil et chez Axa en gestion de projet RH.

Cela vous a-t-il aidé dans le cadre de la création de votre entreprise ? 

Clairement, on apprend à s’adapter, à observer comment fonctionne le monde professionnel. Cela permet ainsi de se projeter dans sa vie professionnelle de façon beaucoup plus réaliste. Je pense que tous jobs étudiants aussi sont très formateurs, c’est super que l’EPP propose aussi des stages employés et ouvriers.

Que vous a apporté votre échange à l’international réalisé dans le cadre de votre cursus à l’EPP ?

J’ai fait un échange à l’ICADE en Espagne à Madrid que j’avais couplé avec un stage chez Axa Seguros et j’avais également fait un stage à Londres chez AXA UK l’été. Je pense que c’est clé d’avoir des expériences internationales pour comprendre comment d’autres cultures fonctionnent, c’est montrer qu’on est capable de sortir de sa zone de confort. Je suis aussi partie 6 mois seule en backpack en Asie et j’ai beaucoup appris de cette expérience ! 

Racontez-nous un souvenir ou une anecdote de vos années à l’EPP

Je garde un souvenir merveilleux de mes fous rire avec mon ami Arthur Phillips, qui a également monté des startups dans le monde RH, ce qui a dû agacer pas mal de profs à l’époque… ! 

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un étudiant de l’EPP ?

D’être le plus ouvert(e) et curieux(se) possible, de ne pas s’enfermer dans un parcours type envisagé, et surtout de ne pas hésiter à solliciter le réseau de l’école ! 

A l’image du parcours de Colombe, l’EPP vous accompagne à préparer votre avenir et réaliser vos objectifs. C’est de cette richesse de profils que s’enrichit chaque promotion de l’EPP et qui constitue un réseau d’alumni de plus de 4 800 ancien(ne)s étudiant(e)s actif(ve)s au sein du réseau EPP alumni. Alors prêt(e) à suivre les pas de Colombe ?

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneÉtudiant

18.5/20 au bac et pas de mention, c’est possible ?

ActualitéÉtudiantFranceVie Étudiante

Où étudier à Paris cet été ?

Étudiant

3A, l’école de management qui vous forme aux métiers qui ont du sens

ActualitéÉtudiantVoyages

Top 5 des astuces pour étudier à l’étranger

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux