À la uneActualitéSport

L'épreuve du bilan pour le Tour de France

C’était la 102ème édition du Tour de France. La célèbre course française nous aura tenu en haleine durant tout le mois de juillet, jusqu’à cette 21ème et dernière épreuve parisienne ce dimanche. Le Tour de France et ses scandales sont donc passés, la prochaine édition sera dévoilée en octobre. En attendant, retour sur la course 2015. 

YouTube video

Christopher Froome

Le nom à retenir cette année était sans aucun doute celui de Christopher Froome. Le coureur anglais de 30 ans faisait partie de l’équipe Sky et a attiré, cette année, toutes les attentions des médias du Tour. Son fait d’arme: l’épreuve du 14 juillet, la dixième de 2015. La première étape de montagne qui s’est déroulé à La Pierre-St-Martin a été le théâtre de son premier sacre. Et de ses premiers cauchemars. Il creuse l’écart avec les autres favoris, notamment avec Nairo Quintana, le plus féroce de ses concurrents. Les accusations de dopage pleuvent alors. Froome en fera les frais pour tout le reste du Tour, accusant même des spectateurs de l’avoir aspergé d’urine.

Christopher Froome  Crédit photo: chris-froome.com

Christopher Froome
Crédit photo: chris-froome.com

Scandales sur le Tour

Si le favori a été aspergé d’urine, ce n’est pas la seule histoire scandaleuse ou insolite de l’édition 2015. Une fillette, après avoir reçu une gourde pleine d’un des coureurs en pleine tête a été conduite à l’hôpital. Elle a reçu trois points de suture et gardera une marque de ce tour à vie. La caravane du Tour a également été un outil pour les éleveurs. Profitant de la médiatisation de l‘évènement, ils avaient bloqué les délégations publicitaires Carrefour et Cochonou, pour se faire entendre. Enfin, pour le final sur les champs Elysées, un spectateur a réussi à se mettre sur le chemin réservé aux coureurs. Vêtu d’un drap blanc marqué de l’inscription « Le jugement dernier. Iliana », il reste aussi mystérieux que son message. Il n’a pas été blessé par les coureurs.

Le final

Le tour a été remporté par Froome pour l’équipe Sky, malgré les accusations de dopage. Mais le vrai spectacle a été la course contre la montre en équipe de son concurrent Nairo Quintana, pour rattraper ses 1 minute 12 de retard. Après cette épreuve tant attendue, Christian Prudhomme est revenu sur ce Tour «sans répit». Pour le directeur de la course, celle-ci « s’est joué dans les plaines ». Pour lui c’est un pari réussi: celui d’avoir tenté de créer la surprise malgré des épreuves plates: « on a essayé d’utiliser tout ce qui peut faire que la course soit intéressante : les pavés, pour la deuxième année consécutive, deux arrivées en bosse et puis aussi le vent ». Il est heureux que les esprits ne se soient pas trop échauffés, surtout autour de Chris Froome: « Ce que j’ai voulu dire sur Chris Froome c’est qu’il restait 8 jours de course et qu’il ne fallait pas stigmatiser telle personne ».

Christian Prudhomme  Crédit photo: atwistedspoke.com

Christian Prudhomme
Crédit photo: atwistedspoke.com

Et pour 2016: pour l’instant, le directeur M.Prudhomme a confirmé que le départ se ferait dans la baie du Mont Saint Michel. La première épreuve conduira les cyclistes jusqu’à Utah Beach pour un début de Tour aussi sportif qu’esthétique.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneSéries Tv

La fièvre : l'incroyable twist de l'épisode 6

À la uneMusiqueSéries Tv

Plus belle la vie : Jérémy Charvet (Ulysse) a vraiment participé à The Voice ?

ActualitéCinéma

On a vu pour vous ... Civil War, le choc ciné de ce début d'année

ActualitéFaits DiversFrance

5 éléments pour comprendre … l’affaire Simone Weber

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux