Jeux Olympiques Paris 2024Sport

Les deux futures stars (presque) inattendues des JO 2024

Deux jeunes prodiges du tennis de table, Felix Lebrun, 17 ans, classé 8ᵉ mondial, et son frère aîné Alexis, 20 ans, positionné 23ᵉ, s’imposent désormais parmi les meilleurs au monde dans leur discipline. Originaires de Montpellier, ces frères nourrissent le rêve ambitieux de décrocher à Paris l’été prochain les premières médailles olympiques pour la France depuis le bronze glané à Barcelone en 1992 par Jean-Philippe Gastien.

Dotés d’un talent remarquable et animés par des aspirations à la hauteur des cotes des applications de paris sportifs, Felix et Alexis Lebrun affrontent toute adversité sans crainte. Leur empreinte dans le monde du tennis de table se dessine déjà, et pour ces Montpelliérains, rien ne saurait être plus marquant que de briller lors des prochains Jeux Olympiques à Paris. Invités sur France 3 dans l’émission Stade 2 ce dimanche, les « Lebrun Brothers » ont clairement exprimé leur ambition de viser le podium. Un objectif olympique qui persiste depuis les 32 ans écoulés depuis la performance de Jean-Philippe Gastien à Barcelone en 1992, faisant de lui le seul pongiste français médaillé aux Jeux.

Felix et Alexis Lebrun, neveux du champion français Christophe Legoût, nourrissent l’ambition de suivre les traces de la légende Gastien. « C’est un rêve qui m’habite depuis mon enfance. À Paris, cela serait extraordinaire. Rien que d’y penser, ça me procure des frissons », a avoué Felix, le cadet, au micro de l’Équipe, conscient que son frère aîné partage cette quête de médaille à Paris. 

« Participer aux Jeux à Paris serait une expérience exceptionnelle, mais notre objectif va bien au-delà de simplement y participer. Nous ne voulons pas être de simples figurants. Notre but est de décrocher des médailles et d’offrir des performances de haut niveau. La médaille, c’est notre rêve ultime. »

Felix, finaliste malheureux face à son propre frère Alexis lors des derniers Championnats de France, reconnaît cependant le défi de taille qui les attend face aux joueurs chinois, qui dominent aujourd’hui avec cinq représentants parmi les dix meilleurs mondiaux. 

« Ils s’entraînent intensément et avec une rigueur exemplaire. Actuellement, ce sont tout simplement les plus forts. De plus, leur approche est très pointue, que ce soit au niveau de la technologie, des statistiques ou de l’analyse des matchs », estime le vice-champion de France, âgé de seulement 17 ans.

Felix envisage peut-être l’opportunité de prendre sa revanche à Paris, notamment en compétition en double avec son frère aîné, malgré la supériorité d’Alexis dans leurs confrontations passées.

« Je l’ai souvent battu auparavant en raison de ma maturité physique en tant qu’aîné. J’ai réussi à conserver cet avantage mental, et j’espère bien le garder encore longtemps, car cela me convient parfaitement », plaisante Alexis, tout en espérant que cette tendance perdure.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneJeux Olympiques Paris 2024Sport

Jeux Olympiques 2024 : quelles sont nos grandes chances de médailles ?

ActualitéSport

Où faire du sport gratuitement à Marseille ?

À la uneFootSport

Euro de foot 2024 : retour sur 5 temps forts de l’équipe de France 

ActualitéEquitationSport

Qu'est-ce que la voltige ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux