À la uneActualitéInternational

Les femmes saoudiennes peuvent désormais créer leurs entreprises

femmes saoudiennes

Depuis le 15 février dernier, les femmes saoudiennes sont autorisées à ouvrir leurs entreprises sans avoir besoin de demander l’accord de leurs tuteurs masculins (père, frère ou mari). Cette avancée fait suite à une modification précédente de la loi permettant à ces femmes de conduire sans la permission de ces mêmes tuteurs.

Le prince d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salman, fait souffler un vent de renouveau sur son pays. Dans un pays où les femmes ont besoin de l’accord d’un tuteur masculin pour toute formalité administrative, pour voyager ou encore pour s’inscrire à l’université, cette avancée est d’autant plus remarquable.

En septembre dernier, le prince d’Arabie Saoudite âgé de 32 ans avait déjà mis en place une avancée déterminante : la levée de l’interdiction de conduire pour les femmes. Mohammed ben Salman avait également permis un peu plus tard que les femmes puissent assister à des événements sportifs dans trois stades du pays, et qu’elles puissent assister à des concerts.

À lire aussi : Une jeune femme défie les autorités et se balade en mini-jupe en Arabie Saoudite

La vague des réformes modernisatrices

Cette vague de réformes pour une libération grandissante de la femme dans la société saoudienne s’inscrit dans un plan plus large du prince saoudien.  Mohammed ben Salman avait en effet présenté en 2016 un plan intitulé “Vision 2030.” Sa caractéristique : dans les prévisions économiques du prince, les femmes auront une place de plus en plus importante dans l’économie saoudienne. L’objectif du prince est de passer d’une force de travail féminine représentant 22% de la force de travail saoudienne totale, à une part de 30% en 2030.

femmes saoudiennes

Suite à cette annonce, le parquet de Riyad a communiqué le recrutement à venir de femmes. De plus, un mouvement massif de nouvelles candidatures féminines a été observable pour le service saoudien des passeports : 107 000 candidatures pour 140 postes vacants.

Il y a quelques jours également, un des membres de la plus haute instance religieuse du pays contestait l’obligation du port de la robe noire traditionnelle pour toutes les femmes.

Related posts
À la uneBrèvesSéries Tv

BH90210 : la nouvelle série Beverly Hills arrive (déjà) sur TMC

À la uneSéries Tv

On a vu pour vous... le pilote de Stumptown (ABC), Cobie Smulders en détective badass

À la uneActualitéInternationalPolitique

Le Liban brûle d’espoir

À la uneCinémaCultureMusique

Kanye West : album, film, fin, à quoi s'attendre ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux