À la uneActualitéSportTennis

Les images fortes du 6 juin à Roland-Garros

La journée du 6 juin fut riche en émotions porte d’Auteuil. Entre l’élimination de Simona Halep, et les demis-finales qui s’annoncent passionnantes, cette édition n’a pas fini de nous surprendre.

Amanda Anisimova créée la surprise

La tenante du titre et grandissime favorite Simona Halep s’est faite sortir en quart de finale par l’étoile montante Amanda Anisimova (17 ans). Un exploit pour la jeune américaine, 51e mondiale, qui arrive pour la première fois de sa carrière en demi-finale d’un tournoi du Grand-Chelem. C’est d’ailleurs la première fois qu’une joueuse née dans les années 2000 parvient à se qualifier dans le dernier carré d’un Grand-Chelem.

Sur le match, rien à dire, Halep s’est fait battre par plus forte qu’elle en 2 Sets (6-2,6-4). La roumaine n’a pas eu l’occasion de prendre une manche à l’américaine, qui n’a toujours pas perdue un seul Set du tournoi. Pour la suite, Anisimova ira affronter vendredi l’australienne Ashleigh Barty (8e mondiale) pour une place samedi, en finale.

Les têtes d’affiches au rendez-vous

Dans le tableau masculin, les 4 premières têtes de série sont au RDV des demi-finales. En effet, Rafael Nadal a pour l’instant géré à la perfection son tournoi en ne perdant qu’un seul Set depuis le début (face à Goffin). L’espagnol affrontera son rival de toujours, Roger Federer, tombeur de son compatriote Stan Wawrinka au tour précédent. Cette rencontre s’annonce déjà légendaire, entre les 2 plus grands joueurs du tennis moderne.

L’autre demi-finale n’en sera pas moins intéressante, car Novak Djokovic ira affronter Dominic Thiem. Le numéro 1 mondial s’est facilement défait de tous ses adversaires jusqu’à présent sans perdre la moindre manche. Le serbe aura cependant forte affaire face à l’autrichien, finaliste l’an passé. Le 4e mondial fait figure d’outsider face à ses 4 monstres du tennis, mais il a les moyens d’aller au bout et de remporter son premier Grand-Chelem.

La programmation honteuse des matchs féminins

A cause des intempéries mercredi, les demi-finales du tournoi féminins ont été décalées à 11h ce vendredi. Cependant, ce qui dérange vraiment c’est le fait qu’aucun des deux matchs ne se jouent sur le court central. Le court Philippe Chatrier sera réservé aux hommes pour l’après-midi. Les dames elles joueront sur le Suzanne Lenglen et sur le nouveau Simonne Matthieu.

Une décision qui n’a pas du tout plu à l’ancienne numéro 1 mondiale, la française Amélie Mauresmo. Cette dernière parle d’une « honte » pour le tennis féminin. Pour un sport connu pour mettre à égal les hommes et les femmes, cela fait tâche, surtout en ce jour qui signe le début de la coupe du monde de football féminine.

A lire également : https://vl-media.fr/lucifer-netflix-renouvelle-la-serie-pour-une-5eme-et-derniere-saison/

About author

Journaliste actualité générale
Related posts
À la uneCultureFranceSociété

Les Cœurs Doubles (2/4) : Ce pays loin des yeux, mais près des cœurs

À la uneActualitéArtCultureInternationalMusique

LP : Même dans l’intimité, on m’appelle LP!

À la uneSport

[INTERVIEW] Jeff Hardy, le guerrier aux cheveux arc-en-ciel bientôt Willow the Wisp chez WWE ?

À la uneFootInternationalSport

Les LGBT seront en sécurité à la Coupe du Monde mais le Qatar fixe certaines limites

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux