À la uneActualitéFrance

Les ravages des taxis

Les chauffeurs de taxi étaient appelés mardi 26 janvier à manifester par deux intersyndicales contre les “dérives” du secteur des VTC et notamment contre la compagnie américaine Uber. Ils s’étaient rassemblés à Porte de la Chapelle, à Porte Maillot et à l’aéroport Orly dès le matin. 2100 taxis ont été comptabilisés sur ces différents lieux de rassemblement. 500 taxis ont notamment bloqué l’accès au terminal Ouest de l’aéroport d’Orly.

Paris taxi protest brings rush hour traffic to standstill Taxi drivers brought traffic to a standstill in Paris this morning as they protested against car-sharing services like Uber. Riot police arrested around 20 people when they intervened to clear a busy ring road at rush hour after the protesters threw tyres at cars and set fires.

Posté par Channel 4 News sur mardi 26 janvier 2016

Après des incidents au cours des manifestations qui ont réuni aujourd'hui quelques 2100 taxis, la préfecture de police a annoncé que vingt-deux personnes avaient été interpellées (dont 14 ont été placées en garde à vue) pour "violences volontaires, port d'arme et incendie volontaire", selon une source policière.

 

Les violences ne se sont pas cantonnées à la région parisienne. Des manifestations ont eu lieu à Marseille et à Lille. Un conducteur de VTC a notamment été agressé à Lille.

 

Le gouvernement a fermement condamné les violences commises.

 

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFrancePolitique

Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison dont 1 an ferme

À la uneCinéma

Un reboot de Superman en préparation

À la uneBrèvesFranceSanté

Couvre-feu : Emmanuel Macron demande aux Français de « tenir encore 4 à 6 semaines »

À la uneSéries Tv

La traque : "Va te faire voir" répond Yves Rénier au fils de Fourniret

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux