Recrutement 📰 : VL. recherche son prochain alternant(e) en journalisme ! Envie de nous rejoindre, c'est juste ici

À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions, un mardi fou et un mercredi mou

La troisième journée de Ligue des Champions s’est achevée ce soir avec le nul de Monaco (0-0) face à Benfica. Entre records de buts, grosses victoires à l’extérieur et Messi et Ronaldo qui sont près du record de Raùl, zoom sur cette troisième journée de Ligue des Champions.

Rémy, buteur blessé dès la 18éme minute

Rémy, buteur blessé dès la 18éme minute

Un mardi de tous les records

40 buts en huit matches, c’est l’incroyable festival que nous avons vécu hier soir pour la première partie de cette troisième journée de Ligue des Champions. Dans le groupe E, le Bayern a régalé et nous a offert une correction digne de la dernière demi-finale de la Coupe du Monde entre la Maanschaft et le Brésil. Sept but à l’extérieur, une correction (7-1) sur la pelouse de l’Olympico Stadium di Roma, face à l’équipe de Rudy Garcia perdu dès le début du match. Robben s’est offert un doublé, Lewandowski, Muller, Shaquiri, Gotze et Ribéry ont scoré pour les hommes de Guardiola. Gervinho sauve l’honneur pour les Italiens, acclamé par son public à la fin du match malgré la lourde défaite, un exemple. Dans l’autre rencontre du groupe, Manchester City a perdu des points stupidement en Russie, contre le CSKA Moscou, aprés avoir mené (0-2), avec un but d’Aguero notamment. Dans le groupe G, Chelsea a récité son football face à Maribor (Slovénie), avec une victoire 6-0 et des buts de Drogba, un doublé de Hazard, et même un but de Rémy, qui s’est blessé sur l’action. Dans l’autre match, Schalke et le Sporting se sont livré un duel sans merci et les Allemands ont réussi à s’imposer dans les dernières secondes, grâce à un penalty de Choupo Moting, victoire (4-3) à Gelsenkirchen.

Critiqué mais décisif, Cavani a libéré le PSG hier soir

Critiqué mais décisif, Cavani a libéré le PSG hier soir

Dans le groupe le plus homogène de cette Ligue des Champions, la logique n’a pas été totalement respectée en Biélorussie, où le Bate Borisov s’est pris une véritable raclée à la maison, (0-7) pour le Shakthar Donestk, avec un quintuplé de Luiz Adriano, qui rentre dans l’histoire au côté de Messi. Porto de son côté a assuré l’essentiel avec une victoire (2-1) contre les Basques de l’Athlétic, mal parti pour la qualification. Passons au groupe F, celui du PSG. Au terme d’un match usant et non maitrisé, le PSG s’en sort miraculeusement avec une victoire sur la pelouse de l’APOEL Nicosie, (0-1). Un but de Cavani, fortement critiqué ces dernières semaines, qui, d’un vrai geste d’attaquant, s’est arraché pour offrir la victoire aux champions de France. Dans l’autre match, le Barça a régalé, mais a encore manqué d’efficacité. Une “petite” victoire (3-1) sur sa pelouse, avec des buts du meilleur duo d’attaque actuellement en Europe, Messi-Neymar.

Moins de folie le mercredi, mais du spectacle

Il serait cruel de dire que ce mercredi soir n’a pas été une bonne soirée de football. Au contraire, sans faire de comparaison avec la veille, l’ensemble des matchs de la soirée ont été intéressants à leurs manières. Dans le groupe A par exemple, les finalistes malheureux de la précédente édition, l’Atlético Madrid, a donné une leçon au club formateur de Zlatan, Malmö (5-0) avec un but de Griezmann notamment. Surprise dans l’autre rencontre, la Juve s’est inclinée (1-0) sur le terrain de l’Olympiakos. Pour la première fois de son histoire, le Real s’est imposé (3-0) à Anfield, face à Liverpool. C.Ronaldo a marqué pour la première fois contre les Reds, Benzema, impérial, s’est offert un doublé. Lodogorets, s’est donné un peu d’air en disposant de Bale, (1-0) sur sa pelouse.

Match nul pour les joueurs de la principauté

Match nul pour les joueurs de la principauté

Dans le groupe D, Arsenal s’est imposé au bout du suspense en Belgique, face à Anderlecht (2-1). Dortmund, avec un incroyable Pierre-Emerick Aubameyang, auteur d’un doublé, s’est imposé 4-0 à Galatasaray, 100% de victoire pour les jaune et noir. Terminons avec le groupe C de Monaco, qui doit se contenter d’un match nul sans but chez lui contre le Benfica. Les hommes de Jardim ont manqué de réalisme et n’ont pas su profiter d’une supériorité numérique en seconde période. Néanmoins Monaco, avec deux nuls, une victoire et zéro but encaissés est second de son groupe, derrière le Bayer Leverkusen, vainqueur du Zénith (2-0) chez lui.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéMédiasMusiqueSéries Tv

Quelles sont nos 14 chansons préférées de Dorothée ?

ActualitéCinéma

10 répliques cultes de Camping avec Franck Dubosc

À la unePop & GeekSéries Tv

Qui est Tatiana Maslany, l’héroïne de la nouvelle série She-Hulk ?

À la uneFranceSanté

Covid-19 : faut-il avoir peur de l'automne ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux