À la uneActualitéFootSport

Ligue des Champions : le PSG à toute vitesse, Monaco en léthargie

Les deux soirées de Ligue des Champions des 5 et 6 novembre ont vu se dérouler la 4e journée de la phase de poule. Celle-ci a permis à plusieurs clubs de se qualifier pour les 8e de Finale, dont le Paris Saint-Germain, tombeur de Nicosie (1-0), mais aussi le Real Madrid, le Borussia Dortmund, le Bayern Munich et le FC Porto. Retour sur les 16 matches des huit groupes de la compétition continentale.

Groupe A : les gros assument leur rôle. Deux matches opposant à chaque fois un club supposé favori à la qualification, et un club supposé outsider. Bilan des courses, les favoris ont gagné. L’Atlético Madrid a logiquement dominé une courageuse équipe de Malmö (0-2), tandis que la Juventus Turin a dû s’employer pour dominer l’Olympiakos (3-2), notamment grâce à un but final de Paul Pogba. Les champions d’Italie reviennent à hauteur de leurs adversaires du soir à la 2e place du groupe ; les Espagnols, quant à eux, sont toujours en tête.

Paul Pogba a permis à la Juve de se relancer dans la course aux 8e de Finale

Paul Pogba a permis à la Juve de se relancer dans la course aux 8e de Finale

Groupe B : le Real galactique ! Le rouleau compresseur madrilène a encore frappé. Les Merengue ont signé leur 4e victoire consécutive en 4 matches contre Liverpool (1-0), pour l’un des chocs de cette 4e journée. Karim Benzema a délivré les siens peu avant la la demi-heure de jeu. Dans l’autre rencontre de la poule, les néophytes Bulgares de Ludogorets ont subi la loi de Bâle (4-0). Le club suisse repasse deuxième de son groupe, loin derrière le Real Madrid, mais trois points devant Ludogorets et Liverpool quand même.

Unique buteur du match, Karim Benzema s'est illustré mardi soir contre Liverpool

Unique buteur du match, Karim Benzema s’est illustré mardi soir contre Liverpool

Groupe C : Monaco se fond dans la masse. L’occasion était pourtant en or. L’AS Monaco a laissé passer une chance incroyable de se rapprocher des 8e de Finale, en s’inclinant chez le Benfica Lisbonne (1-0). Outre la malédiction qui veut qu’aucun club français ne s’impose au stade de la Luz, le club princier voit revenir sur ses pas le club lisboète  ; il peut en outre remercier le Bayer Leverkusen, qui en dominant le Zénith Saint-Pétersbourg en Russie (1-2), a empêché ces derniers de profiter de l’inefficacité monégasque (1 but en 4 matches de Ligue des Champions). Les Allemands sont à un cheveu de la qualification.

Le Brésilien du club portugais Derley debout devant le Monégasque Toulalan

Le Brésilien du club portugais Derley debout devant le Monégasque Toulalan

Groupe D : Dortmund entretient le paradoxe. Complètement transparent en Bundesliga (avant-dernier avec seulement deux victoires en 10 matches), le Borussia Dortmund continue à briller en Europe, sans véritable explication rationnelle. Le club de la Rühr a écrabouillé Galatasaray (4-1), et signe sa 4e victoire en 4 matches, comme le Real, compostant ainsi son billet déjà imprimé pour le tour suivant. La première place est même presque acquise, suite au nul frustrant au possible d’Arsenal contre Anderlecht (3-3) ; en effet, les Canonniers menaient 3-0 jusqu’à l’heure de jeu, avant de totalement s’effondrer devant les Mauves. Ils comptent 5 points de retard sur Dortmund, mais aussi 5 d’avance sur les Belges, troisièmes.

La Ligue des Champions, un bon moyen do'ublier les galères de Bundesliga pour le Borussia Dortmund

La Ligue des Champions, un bon moyen do’ublier les galères de Bundesliga pour le Borussia Dortmund

Groupe E : le Bayern seul au monde, City dans la tourmente. Cette campagne européenne est marquée par une efficacité comptable assez répandue de la part des mastodontes attendus. Parmi eux, le Bayern Munich. Comme leurs petits camarades de Dortmund ou de Madrid, les Bavarois font jusqu’ici le plein de points (12 / 12), après avoir confirmé (2-0) la fessée imposée à Rome voici deux semaines (1-7). Les Italiens restent malgré tout deuxièmes, et peuvent remercier Manchester City. Les Citizens, si étincelants la saison dernière, pâtissent en Europe, à l’image de leur nouvelle défaite contre le CSKA Moscou (1-2). Les espoirs anglais ne sont pas tout à fait éteints, mais déjà bien entamés moralement parlant.

Le capitaine et buteur des Citizens Yaya Touré a été expulsé à la 83e minute

Le capitaine et buteur des Citizens Yaya Touré a été expulsé à la 83e minute

Groupe F : Paris suffisant, Paris va plus loin. Toujours invaincu toutes compétitions confondues, le PSG a poursuivi cette longue série mercredi soir contre Nicosie (1-0). Les Chypriotes ne sont jamais parvenus à se relever du coup de massue asséné par Cavani après 57 secondes de jeu. Les Parisiens affichent un bilan très positif de 10 points sur 12 possibles, et restent en tête de leur groupe. Mais leur collent aux basques les Blaugrana de Barcelone, eux tombeurs de l’Ajax Amsterdam (0-2). Un point séparent les deux ogres européens ; leur confrontation le 10 décembre, pour clore la phase de poule, sera d’une intensité très prometteuse.

Lionel Messi a égalé le record de buts en C1, détenu jusqu'ici par Raul seulement

Lionel Messi a égalé le record de buts en C1, détenu jusqu’ici par Raul seulement

Groupe G : étranges Blues dans groupe ouvert. Cette poule G est d’une incertitude unique pour cette édition 2014-2015. Elle est actuellement dominé très frêlement par un Chelsea toujours invaincu, mais incapable de gagner à Maribor (1-1). En deuxième position, figurent des Allemands de Schalke 04 encore plus instables, lourdemennt défaits chez le Sporting Portugal (4-2). Les Portugais reviennent à un point de la deuxième place pour l’instant allemande. Et si elle devenait finalement slovène ? Tout est permis…

Didier Drogba à terre, le symbole d'une équipe de Chelsea passée à côté de son match en Slovénie

Didier Drogba à terre, le symbole d’une équipe de Chelsea passée à côté de son match en Slovénie

Groupe H : l’assurance portugaise et le gruyère biélorusse. L’histoire de la Ligue des Champions n’avait certainement pas vu ça depuis longtemps. le BATE Borisov a réalisé ce surprenant record d’avoir encaissé 19 buts en 4 matches ; presque 5 par rencontre ! Les Biélorusses ont une nouvelle fois pris l’eau à Donetsk (5-0), après avoir été laminés par ces mêmes Ukrainiens peu avant (0-7). L’autre match a vu le FC Porto gagner chez l’Athletic Bilbao (1-2) à l’occasion de ce « derby » ibérique. Porto et Donetsk sont tous deux quasiment en 8e de Finale.

Luiz Adriano tout sourire : son équipe vient de marquer 12 buts en 2 matches contre Borisov

Luiz Adriano tout sourire : son équipe vient de marquer 12 buts en 2 matches contre Borisov

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédiasMusique

5 dates clés dans la carrière de Kendji Girac

À la uneMédias

"C'est tout, enfin pour moi" : La Voix ne sera plus "La Voix" dans Secret Story

ActualitéMédias

Secret Story : les secrets les "plus nuls" de l'émission

ActualitéSéries Tv

Quelles sont nos 10 Créations Originales préférées ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux