Jeudi soir, un accident de car scolaire à Millas, près de Perpignan dans les Pyrénées-Orientales, sur un passage à niveau a fait quatre morts et sept blessés. Près de vingt-quatre personnes étaient à bord du car scolaire dont vingt enfants âgés de 13 à 17 ans.

« Dix personnes sont en situation d’urgence absolue »

Selon la Préfecture, « quatre décès ont été constatés, dix personnes sont en situation d’urgence absolue et dix en urgence relative, transférées vers les centres hospitaliers de Perpignan, Toulouse et Montpellier ».

C’est un TER sur la ligne Perpignan-Villefranche-Vernet-les-Bains qui a percuté le car vers 16 heures. Avec la violence du choc, le véhicule a été coupé en deux. Dans le train se trouvaient vingt-cinq passagers, le conducteur et un agent en cours de formation. L’accident n’a fait aucun mort ou blessé dans le train.

Le passage à niveau était sécurisé

« Il était muni de demi-barrières et d’une signalisation lumineuse automatique, selon les normes de sécurité en vigueur », selon la SNCF.

Un poste médical a été installé pour assister les blessés. De plus, des grues ont été déployées pour accéder à certaines parties endommagées du train.

Causes de l’accident ?

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes pour trouver la cause de l’accident. Une première « enquête de flagrance pour les infractions d’homicide et blessures involontaires » a été remise à la gendarmerie des Pyrénées-Orientales dans un premier temps. Une seconde au bureau d’enquête sur les accidents de transport terrestre. Pour finir, la SNCF a elle aussi ouvert une enquête.

À lire aussi : Charente-Maritime : Six morts dans un accident de car scolaire