À la uneActualitéFranceSociété

Manifestation de jeudi : le grand chambardement

manifestation

Trois jours après le « rassemblement statique » voulu par la préfecture de police de Paris pour la manifestation de jeudi contre le projet de Loi Travail, le gouvernement a souhaité purement l’annuler, avant de de nouveau l’autoriser sur un parcours réduit.

Ce ne sera pas entre Bastille et Nation comme prévu, mais entre Bastille et… Bastille. La manifestation de demain jeudi aura bien lieu, mais en faisant une boucle au départ et à l’arrivée de la place de la Bastille, en faisant le tour du bassin de l’Arsenal et en passant par le quai de la Râpée. Après trois jours d’incertitudes, à coup de « rassemblement statique » et d’interdiction de manifester de la part des autorités contre la potentielle loi « Travail », les tenants et aboutissants de la manifestation semblent enfin définis.

Une nouvelle manifestation le 28 juin

Philippe Martinez, patron de la Confédération générale du travail (CGT), l’assure : « nous avons obtenu le droit de manifester », ce 22 juin en conférence de presse, sur ce parcours long d’1,6 kilomètre, proposé par le ministère de l’Intérieur, et ce « après des discussions serrées » a tenu à préciser Philippe Martinez. En tout ce seront sept syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires, Unef, UNL et Fidl) défileront jeudi. Tous se sont montés par l’annonce hier 21 juin de l’interdiction de la manifestation. Selon Jean-Claude Mailly (Force ouvrière), « La France aurait rejoint le peloton de certains pays qu’on ne peut pas qualifier de démocratie ».

> À lire aussi : Mobilisation du 9 mars : paroles de manifestants

Les récents déboires de cette manifestation ne doivent pour autant pas faire oublier le pourquoi du rassemblement : le projet de réforme du Code du travail, dans sa forme longue et juste. Il reste « un projet de loi largement rejeté par une majorité de Français, sondage après sondage, mobilisation après mobilisation » rappelle Philippe Martinez. En plus de celle de demain 23 juin, un autre cortège est prévu le 28 juin à Paris, toujours dans le cadre de la loi Travail. Avant même d’avoir commencé, cette fameuse manifestation du 23 sera passée par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Arc-en-ciel qui pourrait bien s’étendre dans le ciel parisien, au vu de la météo changeante ces derniers jours…

Photo de Une : REUTERS/Charles Platiau

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFrancePolitiqueSociété

Désormais, les forces de police n’utiliseront plus la « clé d’étranglement » comme technique d'interpellation

À la uneCinémaCulture

Universal annonce le retour de ‘L’Exorciste’ avec une nouvelle trilogie en préparation

À la uneJeux olympiquesSport

JO de Tokyo, jour 7 : Florent Manaudou en lice pour le podium, les français champions olympiques en judo

À la uneFaits DiversInternational

Angleterre : 40 personnes arrêtées pour abus sexuels sur mineurs

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux