À la uneFranceInternationalSociété

Marc Dutroux : Une lettre au père d’une de ses victimes

Le pédophile et tueur belge Marc Dutroux a décidé de sortir du silence en écrivant une lettre de 44 pages au père de Julie, une fillette de 8 ans enlevée puis retrouvée morte en juin 1995.

Une lettre « inattendue »

Marc Dutroux fait de nouveau parler de lui. Le quotidien belge La Derière Heure a publié ce mardi une longue lettre de 44 pages rédigée par ce dernier. Condamné en 2004 pour viol, séquestration de six enfants ou adolescentes, et le meurtre de quatre d’entre elles entre 1995 et août 1996, le meurtrier n’a jamais souhaité s’exprimer après son procès.

Ce dernier a donc décidé de sortir du silence en écrivant à Jean-Denis Lejeune, le père d’une de ses victimes afin de « rétablir la vérité ». Il affirme avoir répondu à un courrier de Jean-Denis Lejeune, adressé à son ex-femme Michelle Martin, complice et libérée après 16 ans d’emprisonnement. Il aurait attendu que cette dernière sorte de prison avant de commencer à rédiger et affirme « (se) considérer libéré du devoir de (se) taire parce la mère de (ses) enfants est enfin sortie de prison »

Selon RTL.BE , Le père de la fillette n’a pas encore réagi au contenu de la lettre, mais a déclaré être ‘sous le choc’

 

Un comportement de « psychopathe »

Marc Dutroux assure être la victime d’un complot politico-judiciaire : « Vous comprendrez pourquoi je dérange tant certaines personnes insoupçonnables en découvrant tout ce qui vous a peut-être échappé jusqu’ici ». Il continue en confessant «Je sais que cette lecture sera très pénible pour vous comme il m’est insupportable d’avoir à revivre ce qui n’a jamais cessé de déchirer ma conscience et mon cœur, avec la difficulté supplémentaire d’avoir à le faire par écrit».

Une lettre dans laquelle il tente de justifier ses crimes par la fausse couche de son ex-femme: « Qui peut mieux comprendre et ressentir la détresse, la révolte, la colère et tous les autres sentiments négatifs qui rongent le cœur d’un père meurtri par la mort de son enfant qu’un autre père qui endure les mêmes tourments »

La manière dont Marc Dutroux cherche à s’expliquer tout au long de la lettre, est selon le psychologue de l’Université Libre de Bruxelles Isidore Pelc « dans l’ordre de fonctionnement d’un psychopathe insensible à la douleur qu’il peut provoquer chez autrui et aux valeurs humaines les plus minimes » et ajoute : « Il souhaite qu’on parle encore de lui, il fait souffrir un peu plus tout le monde, c’est tout à fait caractéristique de la manipulation d’un psychopathe »

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceMédias

TF1 : pourquoi le tournage avec Inès Reg a été suspendu ?

ActualitéFrancePolitique

5 coups d'éclat des députés de "La France Insoumise"

À la uneFoot

Analyse des favoris de l'Euro 2024 : qui sont les équipes à surveiller ?

À la uneÉtudiantInternational

Ils vivent leurs rêves à l'étranger : Lucie Pottier, pâtissière à Dubai

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux