À la uneActualitéFranceInternationalPolitique

Marine Le Pen refuse de porter le voile lors d’une visite au Liban

Marine Le Pen a annulé une rencontre avec le Grand Mufti du Liban ce mardi car elle refusait de porter le voile en sa présence.

“Je ne me voilerai pas”

En 2015, elle avait déjà refusé de porter le voile pour rencontrer le grand imam d’Al Azhar au Caire. Aujourd’hui, c’est pour le Grand Mufti Abdellatif Derian qu’elle reste campée sur ses positions. La rencontre entre la candidate à la présidentielle et le grand mufti de la capitale libanaise a donc été annulée au dernier moment. « Vous transmettez au grand mufti ma considération, mais je ne me voilerai pas », a-t-elle déclaré avant de faire demi-tour. Alors que l’institution sunnite Dar al-Fatwa a interprété ce refus comme un « comportement inconvenant », le Front National le voit plutôt comme un geste politique en faveur de la laïcité et du droit des femmes.

Beau geste en faveur des femmes

« C’est un beau message d’émancipation et de liberté envoyé aux femmes de France et du monde », a expliqué au Figaro Florian Philippot, le vice-président du FN. Il ajoute qu’il était « hors de question » pour celle qui voulait abroger les lois pro-IVG en 2002, d’apparaitre voilée au Liban. Le droit des femmes avant tout chez les Le Pen. L’institution sunnite Dar al-Fatwa, quant à elle, a ajouté que « les responsables de Dar al-Fatwa ont été surpris par son refus de se conformer à cette règle bien connue ». De plus, l’institution a déclaré mardi dans un communiqué que « son bureau de presse avait informé la candidate à la présidentielle, par l’intermédiaire d’un de ses collaborateurs, de la nécessité de se couvrir la tête lors de sa rencontre avec son éminence (le mufti) selon le protocole de Dar al-Fatwa ».

“Je ne me voilerai pas. Ils ont cherché à m’imposer cela, à me mettre devant le fait accompli, eh bien on ne met pas devant le fait accompli” – Marine Le Pen

Petit malentendu

L’agence Reuters a précisé que Marine Le Pen avait bien été informée à l’avance de la nécessité de porter le voile. “J’ai indiqué hier que je ne me voilerai pas. Ils n’ont pas annulé le rendez-vous. J’ai donc cru qu’ils accepteraient que je ne porte pas le voile. Je ne me voilerai pas. Ils ont cherché à m’imposer cela, à me mettre devant le fait accompli, eh bien on ne met pas devant le fait accompli”, a dit la candidate du Front National aux journalistes. De ce fait, voyage annulé pour Marine Le Pen à qui personne n’enlèvera la liberté de se dévoiler.

About author

19 ans et étudiante en deuxième année de journalisme à l'ISCPA Paris. Journaliste chez Radio VL.
    Related posts
    À la uneCultureMusique

    Netflix annonce la sortie d'un documentaire sur Kanye West

    À la uneActualitéInternational

    Médias : les conditions difficiles des journalistes au Sénégal

    À la uneSport

    [INTERVIEW] Big E se confie à l'approche de Wrestlemania 37

    À la uneSexe

    Contraception : les 5 questions à se poser avant de se lancer

    Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux