À la uneActualitéInternational

Maroc : les femmes autorisées à exercer le métier de notaire de droit musulman

Le Maroc autorise à nouveau les femmes à exercer un métier jusque là réservé aux hommes. Dès aujourd’hui, elles peuvent devenir adoul (notaire de droit musulman).

Avis favorable du Conseil supérieur des oulémas

Lors d’un conseil des ministres présidé par le roi du Maroc, Mohamed VI, ce dernier a chargé le ministre de la justice d’ouvrir aux femmes la profession et « de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif », selon un communiqué du palais. Cette décision vient à la suite d’un avis favorable du Conseil supérieur des oulémas, institution officielle chargée d’appuyer la politique religieuse du royaume. Au Maroc, les adouls sont considérés comme des auxiliaires de justice habilités à rédiger des actes légaux, par exemple de mariage ou d’héritage. Il existe aussi des notaires de droit musulman.

« Absolument rien ne l’interdit sauf des mentalités sclérosées « 

L’écrivaine marocaine Asma Lamrabet, dirigeante du Centre des études féminines, a partagé son avis  sur sa page Facebook : « Le Roi du Maroc donne son accord pour que les femmes accèdent à la fonction de Adel notaire pour les mariages puisque rien absolument rien ne l’interdit sauf des mentalités sclérosées comme je l’avais déjà déclaré il y a un moment lors des débats sur cette question. »

Les milieux salafistes marocains n’ont pas encore réagi à cette autorisation. Les médias locaux s’attendent à « des grincements de dents ».

Related posts
À la uneFrancePolitique

“Honte à vous monsieur Ciotti ! ” : Pourquoi Sandrine Rousseau a interpellé le président des LR ?

ActualitéÉtudiantVie Étudiante

Pourquoi Aix-en-Provence est la meilleure ville étudiante de 2024 ?

À la uneFrancePolitique

Comment voter aux législatives ?

À la uneCultureMusique

Le "Main Square Festival" à Arras fête ses 20 ans !

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux