À la uneActualitéSport

NBA : enfin les playoffs !

La dernière journée de la saison régulière de NBA (National Basketball Association) s’est déroulée cette nuit. Dès samedi, les playoffs vont opposer les huit meilleures équipes de chaque conférence. Les fans de basket attendent ce moment avec impatience.

Oui, vous ne verrez plus des matchs comme Milwaukee – Utah, cette saison en NBA. La dernière journée de la saison régulière du championnat américain s’est déroulée cette nuit. Les 30 équipes NBA ont joué leur dernière rencontre de l’année. Sauf, pour les huit premiers de chaque conférence. Ces équipes vont disputer les playoffs. Voici le programme :

Conférence Est :

Indiana (1) – Atlanta (8)

Miami (2)  – Charlotte (7)

Toronto (3) – Brooklyn (6)

Chicago (4) – Washington (5)

Conférence Ouest :

San Antonio (1) – Dallas (8)

OKC (2) – Memphis (7)

Houston (3) – Portland (6)

LA Clippers (4) – Golden State (5)

Un joli programme en perspective. Avec la défaite de Brooklyn à Cleveland, les coéquipiers de Paul Pierce évitent les Chicago Bulls au premier tour. L’équipe de Jason Kidd affrontera Toronto. Les Canadiens ont obtenu le meilleur bilan de toute l’histoire de la franchise (48 victoires – 34 défaites). Les playoffs réservent toujours des surprises. Kyle Lowry et ses partenaires vont tout faire pour éviter de se faire sortir, par les Nets. Les Raptors ont deux avantages : celui du terrain, et celui de surfer sur une excellente dynamique.

Si Brooklyn a réussi à échapper à Chicago, ce ne sera pas le cas de Washington. Kévin Séraphin va retrouver en face de lui un autre Français, Joakim Noah. Inexpérimentés à ce niveau de la compétition, les hommes de Randy Wittman devraient souffrir, quand les Bulls augmenteront leur niveau de jeu.

Les deux favoris de la conférence Est, Indiana et Miami ne devraient pas rencontrer trop de problèmes, pour passer lebron-james-mad-elite-daily le premier tour. Indiana va devoir se défaire d’Atlanta, qui n’a assuré sa qualification en playoffs, que dans les dernières rencontres. Les Pacers vont quand même devoir retrouver un Roy Hibbert, à un niveau d’All-Star. Sans quoi, la surprise pourrait bien venir des partenaires de Paul Millsap. Les champions en titre, Miami, affronteront les Bobcats de Charlotte. La franchise de Michael Jordan a réussi à revenir en playoffs, après avoir été longtemps la risée de la NBA. Lebron James (ci-dessus) voudra expédier la série le plus vite possible, pour se reposer, en vue des prochaines échéances.

À l’Ouest, rien de nouveau, vraiment ?

Les finalistes de l’an passé, les Spurs de San Antonio vont affronter les Dallas Mavericks. Un derby texan  toujours intéressant à suivre. Cette nuit, Dallas a lâché la septième place de la conférence Ouest, après une défaite face à Memphis (106-105, après prolongation). Toute façon, les coéquipiers de Dirk Nowitzki devaient affronter : soit San Antonio, soit Oklahoma City. Du très (trop ?) lourd dans les deux cas. Les Grizzlies ont récupéré le septième spot. Les partenaires de Zach Randolph vont devoir se coltiner le meilleur marqueur de la saison régulière, Kevin Durant (32 points de moyenne). Oklahoma City a l’avantage du terrain. Même si Memphis est une équipe accrocheuse, le talent des joueurs d’OKC devrait faire la différence.

Les deux affiches les plus indécises de ces playoffs sont certainement Houston – Portland, et LA Clippers – Golden State. Bien malin est celui qui fera le pronostic juste sur les deux rencontres. Le premier affrontement devrait être très offensif. Les deux équipes aiment jouer sur un tempo élevé. James Harden, Chandler Parsons, Dwight Howard d’un côté. Damian Lillard, Nicolas Batum, et LaMarcus Aldridge de l’autre : Showtime ! Les Rockets jouent avec un des meilleurs pivots au monde : Dwight Howard. Et, on sait que les matchs de playoffs sont plus intenses, que ceux de la saison régulière. Une arme de dissuasion, comme l’intérieur américain devrait aider les Rockets à passer le premier tour.

Golden State Warriors v Utah JazzQuant au deuxième match, les joueurs de Doc Rivers ont l’avantage du terrain. Historiquement, les rencontres entre les équipes classées 4 et 5 ont toujours été serrées. Cette année, cela devrait être encore le cas. Les Warriors, avec Stephen Cury (ci-contre), sont capables de prendre feu offensivement. Andre Iguodala et Klay Thompson permettent à Golden State d’avoir une marque mieux répartie. En playoffs, les équipes ont toutes besoin d’un intérieur dominant. Aux Clippers, DeAndre Jordan va devoir élever son niveau de jeu offensivement, pour aider les Clippers à s’en sortir.

Pronostics :

À l’Est, Indiana semble armer pour réaliser un joli coup cette année. Si Paul George joue à son plus haut niveau, que Lance Stephenson continue à enchaîner les triples doubles, et que Roy Hibbert capte à nouveau des rebonds, la franchise de Frank Vogel pourrait bien viser le titre NBA.

À l’Ouest, les Spurs restent les favoris. Le basket est un sport collectif. Les individualités ne peuvent pas toujours rivaliser avec une équipe, qui aime se passer le ballon, jouer en mouvement, et où les joueurs se sacrifient les uns pour les autres. Rendez-vous en juin pour connaître le nouveau champion NBA !

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la unePolitiqueSanté

COVID 19 : quels sont les gros changements du 1er février ?

À la uneSéries Tv

Pour l'amour du risque arrive dès aujourd'hui sur 6play TEVA

ActualitéMédiasMusique

10 moments cultes de l'émission Nouvelle Star

À la uneCinémaPop & Geek

Quand sortira la suite de The Batman au cinéma ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux