À la uneCulturePop & Geek

Lancement record pour la Switch en France

La nouvelle console hybride de Nintendo, la Switch, ainsi que son jeu phare Zelda : Breath of the Wild enregistrent des chiffres de vente encourageants pour leur premier week-end d’exploitation. En France, la console signe un lancement record.

Dire que le lancement de la Switch était attendu est un euphémisme. En effet sa grande sœur, la Wii U, termine sa carrière de bien triste manière : la console se sera vendue à 13.36 millions d’exemplaires au total, soit 8 millions de moins que l’autre grand « échec » de Nintendo, la Gamecube et ses 21.74 millions d’unités écoulées.

La transition avec la Wii, machine de salon la plus vendue de Nintendo avec 101.63 millions d’unités, fut rude. La Wii U a été largement incomprise, Nintendo avait d’ailleurs admis publiquement ses erreurs à ce propos. La sortie de la Switch représente donc une formidable opportunité pour Nintendo de côtoyer à nouveau le sommet des ventes, malgré un parc de consoles de salon solidement installé (53.4 millions de Playstation 4 et 28.04 millions de Xbox One, pour l’instant).

Les premiers retours critiques sont unanimes : avec Zelda : Breath Of the Wild, considéré par beaucoup comme un des meilleurs jeux de ces dernières années, Nintendo frappe fort. Cependant, les différents dysfonctionnements constatés sur la console (dock rayant l’écran, problèmes de joycons, etc.) peuvent lui être préjudiciables, notamment dans l’esprit de ceux n’ayant pas craqué pour la machine day one. Si l’on ajoute à cela un line-up un peu maigre ainsi que des annonces de sorties moins spectaculaires que ses concurrentes d’ici la fin de l’année, le succès à venir de la Switch est à conjuguer au conditionnel.

Mais pour l’instant : réussite ou échec du lancement de la petite dernière de la grande famille kyotoïte ?

Les premiers chiffres qui nous sont parvenus concernent le Royaume-Uni : là-bas, la Switch s’est écoulée en première semaine à 80 000 exemplaires. A titre de comparaison, la Wii U s’y était vendue à 40 000 exemplaires, la PS4 à 250 000 et la Xbox One à 150 000 (merci au compte Twitter d’Oscar Lemaire pour ces chiffres).

Dans son pays natal, la Switch s’est écoulée à 317 000 exemplaires, soit à peu près autant que la PS4 et la Wii U sur la période de leur lancement, mais sensiblement moins que la 3DS ou la Wii, selon le magazine Famitsu. Le dernier opus de la saga Zelda s’y est vendu à 193 000 exemplaires (uniquement version Switch et physique). C’est mieux que Twilight Princess, mais légèrement moins bien que Skyward Sword.

C’est aux Etats-Unis que la console semble s’être le mieux vendue. Selon le président de Nintendo of America, la Switch est la console qui a connu le meilleur lancement de l’histoire de Nintendo et Zelda : Breath of the Wild est le jeu vendu seul (à comprendre : non vendu en pack avec une console) qui a connu le meilleur premier weekend de vente, devant Super Mario 64. Au-delà ces déclarations, il sera intéressant d’étudier les chiffres réels de vente quand ceux-ci seront disponibles, ainsi que de garder en tête que les stocks de Wii étaient très faibles aux Etats-Unis lors de son lancement.

En France, Nintendo a également de quoi parader : la console s’est écoulée à 105 000 exemplaires, ce qui représente rien de moins que le record historique pour le lancement d’une console sur le territoire français. Breath of the Wild a quant à lui trouvé sa place dans 130 000 foyers (dont 96 000 versions Switch).

A titre de rappel, Nintendo envisageait d’écouler 2 millions d’unités de la Switch durant le mois de mars. Au vu des premiers retours de ventes, cet objectif semble largement réalisable.

Les investisseurs semblent également réagir positivement à la sortie de la Switch. En effet, l’action de Nintendo a grimpé de 7.75% entre le 3 et le 7 mars.

Il convient de garder à l’esprit que ces chiffres n’augurent pas du succès ou échec à venir de la Switch, mais peuvent simplement donner un aperçu de la réussite de la communication autour du lancement de la console, ainsi que de la fidélité d’une clientèle parfois déroutée par les choix effectués ces dernières années.

Related posts
À la uneInternational

5 éléments pour comprendre... l'ascension politique de Joe Biden

À la uneFranceSociété

Envoyé Spécial : les mordus du pain et la vie étudiante

À la uneActualitéInternational

USA : Les grandes dates de la présidence Trump

À la uneSéries Tv

Le reboot de la série espagnole L'internat arrive le 18 février sur Amazon

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux