À la uneCinéma

On a vu pour vous… Demain tout commence avec Omar Sy

Demain tout commence mélange drame et comédie avec Omar Sy en vedette dans le rôle d’un papa gâteau. Pour son second essai, Hugo Gélin réédite t-il la réussite de Comme des frères ?

Mais c’est quoi déjà Demain tout commence? Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille…

En 2012, Comme des frères, le premier film d’Hugo Gélin, nous avait séduits par sa fraicheur, sa capacité à faire passer la force des sentiments à travers l’écran ainsi que par la grâce d’une distribution parfaite. Quatre ans plus tard, revoici le jeune réalisateur avec un film de commande, (adapté d’un film mexicain, Ni repris ni échangé de Eugenio Derbez) avec Omar Sy en figure de proue. Demain tout commence, précédé d’une campagne de promotion efficace, permet t-il à Hugo Gélin de doubler la mise et à Omar Sy de retrouver un rôle à la hauteur d’Intouchables ou de Samba?

on-a-vu-pour-vous-demain-tout-commence-2-radio-vl

En choisissant de raconter cette histoire d’un adulte agissant comme un enfant et forcer de se responsabiliser dès lors que la paternité lui tombe dessus sans crier gare, Hugo Gélin (et ses co-scénaristes Mathieu Oullion et Jean-André Yerles) n’ ont pas eu la tâche facile en devant trouver un angle qui sorte de l’ordinaire pour traiter un sujet déjà maintes fois abordé au cinéma et à la télévision. Hors, malheureusement, Demain tout commence est tout sauf original dans son traitement et souffre de gros problèmes d’écriture qui ne lui permettent quasiment jamais de surfer sur ses qualités. C’est un film ni spécialement emballant, ni vraiment ennuyeux mais qui ronronne trop sur les rails de la facilité pour séduire totalement. Surtout, alors que Comme des frères irradiait de l’humanité de son réalisateur, Demain tout commence en est paradoxalement dépourvue et reflète un projet trop impersonnel, que ni l’écriture, ni la mise en scène, ne parviennent à transcender. On ne rit jamais vraiment franchement, pas plus que l’émotion ne nous submerge, alors que certains subterfuges semblent justement vouloir jouer avec nos sentiments, et malgré toute la sympathie que l’on peut éprouver pour ce qui se passe à l’écran, nous sommes plus des témoins polis que des spectateurs impliqués par ce qu’ils ressentent.

on-a-vu-pour-vous-demain-tout-commence-radio-vl

C’est donc une large déception qui prédomine en découvrant Demain tout commence. Mais tout n’est fort heureusement pas négatif. Les acteurs notamment sont à la fête et sauvent la vacuité de certaines séquences par leur talent et leur punch. Clémence Poésy avec le rôle ingrat de la mère s’en sort vraiment bien et Antoine Bertrand, malgré la caricature du bon pote homo est irrésistible en producteur dandy, dragueur invétéré. Mais bien évidemment c’est la relation entre Omar Sy et la débutante Gloria Colston qui est le centre névralgique du film. Séparément ou ensemble, ces deux-là sont des natures irrésistibles pour lesquels on éprouve plus qu’un capital sympathie, mais vraiment un immense coup de foudre. Omar Sy est fidèle à lui-même, généreux, énergique et solaire et la jeune actrice est une révélation phénoménale avec un abattage et un sourire XXL renversants. On la reverra à n’en pas douter très vite. Leur complicité éclate à l’écran et fait encore plus regretter les faiblesses de l’ensemble.

Si Demain tout commence nous laisse un goût amer, on attend de pied ferme Hugo Gélin pour son troisième opus en espérant qu’il revienne à des sujets plus personnels où à l’instar de Comme des frères, il pourra laisser éclater sa personnalité.

Demain tout commence de Hugo Gélin – En salles le 7 décembre 2016

About author

Journaliste pôle séries et La Loi des Séries, d'Amicalement Vôtre à Côte Ouest, de Hill Street Blues à Ray Donovan en passant par New york Unité Spéciale, Engrenages, Une famille formidable ou 24, la passion n'a pas d'âge! Liste non exhaustive, disponible sur demande!
Related posts
À la uneEquitationSport

Comment on note les épreuves de saut d'obstacles aux JO ?

À la uneMédias

Goldorak XperienZ : Dorothée de retour au Grand Rex

À la uneFrancePolitique

Violence des jeunes : quelles sont les annonces de Gabriel Attal ?

À la uneMédias

Danse avec les stars : il en dit quoi Black M de la polémique ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux