ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous … le premier épisode de Cannes Confidential (TF1)

L’édition 2023 de Canneséries nous a permis de découvrir la nouvelle série de TF1, Cannes Confindential, avec Lucie Lucas, Tamara Marthe et Jamie Bamber.

C’est quoi Cannes Confidential ? Centrée autour de la relation entre la détective pragmatique Camille Delmasse (Lucie Lucas) et le charmant arnaqueur international Harry King (Jamie Bamber), la série présente ce duo atypique chargés de résoudre des crimes ensemble sur la Côte d’Azur. Leur alchimie se complique après l’arrivée de la collègue et acolyte de Camille, Léa Robert (Tamara Marthe), ainsi qu’après avoir conclu un accord pour blanchir l’ancien chef de la police et père de Camille de toute accusation de corruption.

Pilote présenté à Canneséries saison 6

L’essentiel

Comme le dit lui même Jamie Bamber, Cannes Confidential est une série dans la veine des cartons des années 80, mélangeant comédie et action, Clair de lune ou L’arme fatale au cinéma. Mais c’est bien Amicalement Vôtre qui semble être la première inspiration de la série, multipliant les clins d’oeil à l’image des sonorités du générique, d’une des séquences d’ouverture sur fond de course poursuite en voiture / moto dans Cannes, ou le look et l’humour à l’anglo saxonne de Harry (Jamie Bamber), sorte de croisement entre Brett Sinclair et Patrick Jane. Pour la série, la production a eu l’idée de réunir deux comédiennes aussi différente que pouvaient l’être Roger Moore et Tony Curtis, à savoir Tamara Marthe (dont c’est la seconde série après Profilage) et Lucie Lucas (à des années lumière de son rôle dans Clem). Comme beaucoup de séries, Cannes Confidential mélange intrigue bouclée avec fil rouge, double ici entre l’histoire du père de Camille (Jean-Hugues Anglade) et celle de Harry.

A écouter aussi : Profilage saison 10 : Shy’m et Philippe Bas – invités exceptionnels | La loi des séries #384

On aime ?

Difficile de juger l’intégralité d’une série sur la base d’un seul épisode mais celui-ci remplit pleinement sa fonction. Les petits clins d’œil assumés à Amicalement Vôtre sont mignons et agréables, l’humour est présent grâce à Jamie Bamber notamment, parfait dans son rôle, cabotinant juste comme il faut, sans jamais oublier de donner une part d’ombre et de mystère au personnage à l’image de la fin du pilote. Si l’enquête de ce premier épisode ne révolutionnera pas le genre du polar – on est sur du classique, ce qui est assez logique car il faut présenter le trio, ses enjeux et le fil en rouge – les scènes d’action et la mise en scène sont parfaitement réussies et donc un rythme certain à la série.
Si le côté « will they / won’t they » de Camille et Harry est là aussi peu novateur, il se double d’une relation plus ambigüe qu’il n’y paraît entre Camille et Léa, relation qui ne dit pas (encore) son nom dans cet épisode mais qui pourrait se révéler intéressante par la suite. Quant au fil rouge, il est installé de manière assez maline dans ce premier épisode, distillant juste ce qu’il faut donner attraper le spectateur et l’emmener dans une histoire plus tordue encore même si on peut en deviner les contours à l’instant où elle est « exposée ». Au final, c’est donc un premier épisode réussi, efficace, sans révolution aucune mais qui, se posant comme un pur divertissement rempli très bien sa mission. Il s’inscrit dans une écriture et une réalisation digne des séries américaines du même genre et ça contribue à lui donner son cachet!

Gros bémol en revanche de voir la série tourner d’abord en anglais, pour être ensuite doublée en français. Production internationale très bien, mais voir tout le monde parler « anglais » dans une ville comme Cannes sans que rien ne le justifie dans l’histoire (on pourrait suivre les membres d’une unité internationale, justifiant ainsi le choix de la langue). Cela contribue à créer « artificiellement » une fausse distance entre les personnages et le public et empêche de croire à l’univers qu’on nous présente (ou bien, en partant du principe qu’on n’est pas à Cannes justement), quelque chose de bien difficile à faire, la série étant aussi une belle carte postale pour la ville et la région.

About author

Rédacteur en chef du pôle séries, animateur de La loi des séries et spécialiste de la fiction française
Related posts
À la uneSéries Tv

Plus Belle la Vie : qui était Abdel Fedala que jouait Marwan Berreni?

La Loi des Séries 📺Séries Tv

Les gouttes de Dieu : Fleur Geffrier - invitée / Marion Christmann et Gaël Cottat | La loi des séries #776

ActualitéSociété

5 conseils pour bien se préparer aux examens

À la uneSéries Tv

La "pépite" du vendredi : qui se souvient de "Les amis de Chico" ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux