À la uneActualitéInternational

ONU : 17 objectifs de développement durable

L’ONU réunie en Assemblée générale vient d’adopter à l’unanimité un nouveau programme composé de dix-sept objectifs pour le développement durable. Cette feuille de route succède aux « objectifs du millénaire pour le développement » (OMD) qui avaient été entérinés en 2000.

« Une vision universelle, intégrée et transformative »

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est félicité de son nouveau plan de sauvetage de la planète, allant jusqu’à parler d’une « promesse faite par les dirigeants aux gens du monde entier« , et de poursuivre : « C’est une vision universelle, intégrée et transformative pour un monde meilleur« . Effectivement, les dix-sept points de la feuille de route tendent à s’attarder non pas aux symptômes mais aux véritables causes des problèmes : pauvreté, famine, éducation, énergie, inégalité… Il ne s’agit pas d’un changement fondamental, mais plutôt d’une mise à jour des OMD de 2000. Avec ces objectifs, l’ONU poursuit les mêmes objectifs que depuis le début du siècle en élargissant toutefois la portée de son action, et ce en fonction des grandes tares qui empoisonnent le monde et se déclarent au fil du temps : inégalités sexuelles, bureaucratie, croissance économique, etc…

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon parle de "promesse faite aux gens par les Etats" / Crédit : lemonde.fr

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon parle de « promesse faite aux gens par les Etats » / Crédit : lemonde.fr

Pas d’obligation de résultat

L’organisation internationale souligne également que ces mesures ne s’adressent pas qu’aux pays en développement, mais bien à chacun des Etats membres. Les dix-sept points ne sont pas prescriptifs, c’est à chaque Etat de faire son possible pour atteindre les objectifs. Pas sûr que des pays comme l’Arabie Saoudite entendent changer de politique sur la question de l’égalité des sexes. Ils sont sûrement trop occupés à présider le panel des droits de l’Homme à l’ONU.

Lire aussi : Un adolescent condamné à mort par crucifixion en Arabie Saoudite.

Les 17 objectifs que se fixent l'ONU sont pour le moins ambitieux / Crédit : un.org

Les 17 objectifs que se fixe l’ONU sont pour le moins ambitieux / Crédit : un.org

Problèmes de financement

Qui dit élargissement de l’action dit élargissement des coûts. Si le communiqué de presse ne fait mention d’aucun chiffre, l’infographie ci-dessus mentionne tout de même l’objectif numéro 17 : « Partenariats pour la réalisation des objectifs« , visant à obtenir une aide financière auprès d’acteurs privés. Il est estimé par Le Monde que ce coût est de l’ordre de plusieurs milliers de milliards de dollars, contre 239 milliards de dollars de financement public. L’ONU insiste donc sur le fait que les Etats peuvent s’appuyer sur le privé pour aider à financer le programme, tout en veillant bien sûr à consacrer le maximum d’argent à l’Aide Public au Développement (APD).

Mention spéciale aux objectifs climatiques, pour lesquels les Etats ont une considération affichée inversement proportionnelle aux actes effectivement pris pour atteindre ces objectifs. Il ne reste qu’à espérer que la COP21, la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris en novembre, permette de réellement faire bouger les choses. Le Pape, en visite aux Etats-Unis, a salué l’engagement des Nations Unies, et appelé à des mesures concrètes et immédiates.

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

Candidats, nominations, invités : tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Star Academy

À la uneInternational

Une société chinoise nomme un robot comme PDG

À la unePop & Geek

Fortnite : Aya Nakamura dans un show interactif ? 

À la uneCinéma

Est ce qu’il y aura un reboot d’American Pie ? 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux