À la uneInternational

OVNIs : un rapport américain n’explique toujours pas certains phénomènes

Plusieurs détails d’un rapport sur plus de 120 apparitions d’OVNIs, filmés par des membres de l’US Navy, ont été révélés ce Jeudi 3 juin.

Impossible de confirmer la présence d’OVNIs mais impossible d’expliquer les nombreux phénomènes aériens. Voilà ce que dit le rapport américain, dont plusieurs détails ont été révélés par le New York Times. Le quotidien américain a également interrogé des responsables proches du rapport. Ces derniers sont restés anonymes puisqu’ils ont l’interdiction de parler publiquement du rapport.

Au fil des années, nombreux sont les membres de l’US Navy ayant filmés des aéronefs en mouvement. Certaines vidéos se sont retrouvées sur internet, alimentant le mythe des aliens, certains internautes criant au fake. Cependant, l’année dernière, le Congrès ordonne à l’exécutif américain d’informer le grand public sur les activités de l’unité du Pentagone chargée de les étudier. C’est la direction des services de renseignement (DNI) qui se chargea de sa rédaction. Selon le New York Times, ce dernier sera présenté au Congrès le 25 juin, au complet. Toutefois, le rapport inclura une annexe classée secret défense. Cette annexe ne contiendra pas plus d’éléments qui peuvent prouver l’existence d’OVNIs, selon les responsables.

L’an dernier déjà, le Pentagone avait publié plusieurs vidéos prises par des pilotes de l’US Navy.

Des vidéos inexplicables

Le rapport ne fait état d’aucune preuve attestant qu’ils s’agisse de véhicules extraterrestres. Le renseignements américain sont cependant incapables d’expliquer certains mouvements des aéronefs. Ces derniers présentent une capacité d’accélération inouïe, ainsi que la possibilité de changer brusquement de direction et de s’immerger dans l’océan.

Le mois dernier, lors du « Late Late Show » avec James Corden, l’ancien président Barack Obama faisait des révélations similaires. « Ce qui est vrai, et je suis vraiment sérieux là, c’est que il y a des enregistrements d’objets dans les cieux et nous ne savons pas exactement ce qu’ils sont. »

Comme dit précédemment, la majorité des rencontres avec ces OVNIs ont été faites par des membres de l’US Navy. Un des aéronefs apparaissait presque quotidiennement de l’été de 2014 à mars 2015 sur la côté Est. Les pilotes de la Navy ont confirmé que l’engin n’avait aucun moteur visible ou de traînée d’échappement visibles à l’infrarouge. Plus encore, l’objet volait à près de 9 kilomètres du sol et atteignait des vitesses hypersoniques.

Le lieutenant Ryan Graves, pilote d’avion de chasse F/A-18 Super Hornet, était dans la Navy pendant 10 ans. Dans une interview accordée au New York Times, il déclare que « ces choses était dehors toute la journée ». Il précise que « 12 heures d’affilée dans les airs c’est 11 heures de plus que prévu. »

Un autre responsable du rapport a déclaré qu’il était sûr qu’il ne s’agissait pas de technologie américaine. Il explique ainsi qu’il craint que la Chine ou la Russie soit en train d’expérimenter une technologie hypersonique. Si cette explication est avérée, cela voudrait dire que les deux nations ont largement dépassé les États-Unis technologiquement.

À lire aussi : Donald Trump abandonne son blog

About author

Journaliste
Related posts
À la uneActualitéFaits Divers

5 éléments pour comprendre … l’affaire Marie Trintignant

À la uneActualitéFrance

Mineurs isolés : les mots d’Eric Zemmour lui valent une condamnation

À la uneHigh Tech

Locket : c’est quoi cette nouvelle application qui cartonne aux États-Unis ?

International

Ces pays qui interdisent la cryptomonnaie

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux