À la uneActualitéCultureExpositions

Paris 1900, la ville spectacle exposée au Petit Palais

Depuis le 2 avril, le Petit Palais, bâtiment phare de l’exposition universelle de 1900, met le Beau Paris à l’honneur. Jusqu’au 17 août, vous pourrez admirer plus de 600 œuvres, incluant peintures, objets d’art, bijoux, affiches, sculptures. Celles-ci retracent l’exposition universelle dont le thème « le bilan d’un siècle » s’associe à la mode parisienne de l’époque, ainsi qu’au monde « des plaisirs » avec des lieux mythiques tels que le Moulin Rouge ou encore le Chat Noir.

Paris considérée comme la quintessence du luxe et de l’art de vivre, brille par ses cabarets, ses monuments bâtis pour l’exposition, comme le quai d’Orsay, le Grand Palais, l’inauguration du pont Alexandre III… l’exposition du Petit Palais nous invite ainsi à redécouvrir ces monuments et leur histoire, ainsi que les innovations techniques.

Mais ce n’est pas tout ! L’effervescence culturelle, l’élégance de la Parisienne sont mises en avant, à l’aide de peintures, affiches, mais aussi des parures d’époques, ainsi que des costumes, nous donnant la sensation de plonger dans le film Moulin Rouge de Baz Luhrmann. La filmographie est d’ailleurs intégrée à cette exposition, complétant la diversité des supports de l’exposition.

Capture-d’écran-2014-05-05-à-12.08.09

Le déroulement de l’exposition

Le parcours, organisé autour de six thèmes, débute sur une section « Paris, vitrine du monde » évoquant la fameuse exposition universelle. La deuxième partie, elle, se centre autour du monde de la dépense, avec des magasins de luxe, des galeries d’art …

Quant à la troisième section, elle se tourne vers les Beaux-Arts et regroupe des œuvres de Cézanne, Renoir, Monet, ou encore Pissarro et Rodin. Ensuite nous plongeons dans le monde de la mode parisienne, mise en avant par les grandes maisons de couture de l’époque, aidées par des représentations de peintres tels que Edgar Degas.

L’exposition se termine sur le Paris des divertissements en passant de l’opéra au café-concert, aux cirques et aux maisons closes, mettant l’accent sur le clair-obscur de l’époque, voulant maintenir son statut de ville-plaisir.

Information nécessaire : du mardi au dimanche de 10h à 18, nocturne le jeudi jusqu’à 22h.

Plein tarif : 11 euros, tarif réduit : 8 euros.

Manon Labat

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneFranceSanté

Conseil de défense sanitaire : de nouvelles restrictions ?

À la uneCinémaCulture

Harry Potter : HBO Max dévoile une partie du casting de "Retour à Poudlard" à travers une bande-annonce

À la uneCinéma

Hitchcock : quels sont les classiques du Maître disponibles sur Salto ?

À la uneFrancePolitique

Qui est Bertrand de la Chesnais, le nouveau directeur de campagne d'Eric Zemmour ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux