À la uneActualitéFootFranceSport

Paris, champion des champions

Cette après-midi (soirée à Pékin) Paris s’est facilement imposé 2-0 face à Guingamp lors du trophée des Champions. Zlatan Ibrahimovic s’est offert un doublé et permet au PSG de remporter son premier titre de la saison.

À moins d’une semaine de leur premier match de la saison face à Reims, les hommes de Laurent Blanc s’offrent le premier trophée d’une saison 2014/2015 qui s’annonce pleine de succès pour le club de la capitale. Bien que le match se soit déroulé loin de leur base, la terre chinoise a plutôt bien réussi aux Parisiens.pekinpsg

Malgré une grande partie de l’équipe remaniée (Lavezzi, Matuidi, Cabaye, Thiago Silva et David Luiz reviennent du Mondial, Aurier et Cavani sont encore trop justes), le PSG a montré de belles choses face au vainqueur de la dernière Coupe de France, l’En-Avant Guingamp.

Début de match idéal

La titularisation d’Ogenda et Bahebeck devant, aux côtés du capitaine Zlatan Ibrahimovic, a dynamisée le jeu dès le début du match. Verrati et Pastore, en soutien, ont énormément cherchés la profondeur pour créer des situations dangereuses. Première alerte pour Samassa, le portier breton, dès la septième minute avec l’Argentin. C’est ensuite qu’Ibra rentre en scène dès la neuvième minute du match. Un enchainement – contrôle puis frappe tendue sous la barre – qui donne l’avantage au PSG dès les premières minutes. Le public Chinois est conquis.

Quelques minutes plus tard, Bahebeck, très remuant ce soir, est déséquilibré dans la surface. Penalty tranquillement transformé par le Suédois.Dans l’action qui suit, les joueurs de Jocelyn Gourvenec obtiennent un penalty grâce à une faute de Marquinhos sur Beauvue. Mais, Sirigu, bloque la balle sur sa ligne lors de la tentative de Yatabaré. À noter que Clément Turpin, l’arbitre, à déjà donné deux penalty en un match cette saison.

Bahebeck a montré des choses à son coach ce soir

Bahebeck a montré des choses à son coach ce soir

Un final sans forcing

Dès l’arrêt de Sirigu, le match a basculé vers un scénario typique de Ligue 1. Les Bretons, souhaitant éviter une lourde défaite, n’ont pas cherché à se découvrir et ont forcé le destin. Paris a joué tout en maitrise, faisant rentrer Cavani et Chantôme, histoire de jauger tout le monde. Sans surprise, le PSG a dominé sans trop tenter, ni attaquer. Au final, le club de la capitale s’offre très tranquillement son premier trophée. Bien sûr, Zlatan Ibrahimovic a soulevé le trophée dans le stade de Pékin. Pour ce qui est des Guimgampais, il va falloir glaner en expérience en vue de la Ligue Europa, qui débute dans un mois, pour éviter de faire un zéro pointé, lors des phases de poules.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéCinémaMusique

10 films musicaux à revoir pour la Fête de la musique

ActualitéSéries Tv

Plus belle la vie : qui est Davy Sardou, l’interprète de "l’étrange Pascal" ?

ActualitéHigh Tech

On a testé pour vous ... l'expérience "Hôtel Dracula" en VR (Galeries Montparnasse)

ActualitéInternational

C’était en 1979… la fin du règne de terreur des Khmers Rouges 

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux