À la uneActualitéFrance

Direct Paris : un homme portant une fausse ceinture à explosifs abattu par la police

Un homme portant une ceinture à explosif abattu par la police dans le 18ème arrondissement

Une homme portant une ceinture à explosifs aurait été abattu devant le commissariat du 18ème arrondissement par les forces de l’ordre. 

Un cauchemar qui refait surface. Un an jour pour jour après l’attentat de Charlie Hebdo, un homme muni d’une ceinture à explosifs aurait été abattu vers 12h00 par les policiers devant le commissariat du 18ème arrondissement parisien.

Des sources policières, citées par l’AFP, indiquent que la ceinture à explosifs serait factice. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur a de son côté confirmé que l’assaillant aurait agi seul, sans écarter la possibilité de complicités.

Selon les informations du Parisien, l’homme aurait crié « Allah akbar » (Dieu est grand) en tentant d’agresser au hachoir un policier à l’accueil. Des témoins cités par l’AFP font état de « deux à trois tirs » dans la rue.

« J’ai entendu trois ou quatre coups de feu vers midi. Je travaille de nuit, cela m’a réveillé. Quand je suis allé voir à la fenêtre, j’ai vu qu’il y avait une personne à terre et du sang sur le corps. En ce moment (12 h 40), il n’y a plus personne dans la rue. Toutes les boutiques ont baissé le rideau et tout est bouclé », rapporte un habitant du quartier de la Goutte d’or pour Le Parisien.

En conséquence, le quartier de Barbès est complètement bouclé, la circulation automobile est devenue impossible. Un important déploiement de CRS est en cours. Les démineurs sont également sur place. Les écoles du 49 bis et 57 rue de la Goutte d’or ont été confinées par précaution. Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve doit se rendre sur place.

 

  • 14h47 : « Il est encore trop tôt pour parler d’acte terroriste », a déclaré à France info le porte-parole du ministère de l’Intérieur. «Il faut être prudent. Il s’agit d’une agression», a-t-il complété, confirmant que la ceinture d’explosifs que portait l’assaillant était factice.

 

 

 

 

  • 14h25 : Des rumeurs ont été lancées sur Twitter selon lesquelles Salah Abdeslam serait l’homme abattu devant le commissariat du 18ème arrondissent. L’homme à l’origine de ces rumeurs se définissait comme un journaliste de l’Agence-France-Presse. L’identité de l’assaillant n’est pas encore connue.Rumeur Abdeslam
  • 14h21 : la situation s’est calmée depuis peu au quartier de la Goutte d’or, les premiers cordons de sécurité ont été levés. Mais les policiers gardent l’arme au poing.
  • 14h18 : les démineurs sont sur place depuis une demi-heureDéminage
  • 14h17 : la police technique et scientifique est sur place.Homme avec une fausse ceinture à explosif abattu à Paris
  • 14h13 : les clients du magasin Tati sont confinés dans le bâtiment. Les rideaux métalliques ont été abaissés.Paris 18ème homme mini d'une ceinture à explosifs abattu
  • 14h12 : depuis plus d’une heure le quartier de Barbès est bouclé par la police.

    Homme avec une fausse ceinture à explosif abattu à Paris, Bd Barbès bouclé

    Le Boulevard Barbès est bouclé par la police AFP PHOTO / LIONEL BONAVENTURE / AFP / LIONEL BONAVENTURE

 

*Photo en Une : europe1.fr

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneMédias

The Voice : où en sont nos favoris après cette 2ème soirée des Battles ?

À la uneMédias

The Voice : est-ce que Vernis Rouge faisait déjà le buzz quand elle a été éliminée ?

ActualitéBuzzJeux Olympiques Paris 2024

C’est qui Baptiste Moirot, le porteur de la flamme olympique ?

ActualitéEquitationSport

L'équithérapie : guérir grâce aux chevaux

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux