À la uneActualitéFootSport

Pas fini pour Chelsea

Ce soir Chelsea reçoit le PSG à l’occasion du match retour du quart de finale de la Ligue des Champions. Un match où les parisiens sont favoris après avoir gagné trois buts à l’aller, au Parc des Princes. Cependant, Chelsea a les armes pour créer la surprise et retourner la situation, surtout à Stamford Bridge.

” Je pense qu’on va gagner. Vraiment.” Voici les mots de José Mourinho, l’entraîneur de Chelsea, lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match. Chelsea va devoir affronter le PSG à Stamford Bridge pour le quart de finale retour de Ligue des Champions. Le club anglais doit absolument gagner pour se qualifier après avoir perdu trois buts à un au match aller. La tâche sera compliquée pour José Mourinho et son équipe, mais pas impossible.

Recevoir pour un match retour peut déjà donner des arguments à Chelsea. Dans l’histoire européenne du club londonien, Stamford Bridge a régulièrement été le théâtre de matches dingues et spectaculaires. Même lors de certaines éliminations, Chelsea a souvent livré des rencontres complètement folles. On se rappelle d’un fameux Chelsea – FC Barcelone lors d’une demi-finale retour de Ligue des Champions, en 2009. Une rencontre où le club anglais était à deux doigts d’éliminer le Barça. Après un nul, zéro à zéro, au match aller en Catalogne, Chelsea avait ouvert la marque au match retour à domicile après un but sublime de Michael Essien. Chelsea tenait sa finale, avant but délicieux d’Iniesta dans les arrêts de jeu pour les catalans. Un match qui restera dans la légende des deux clubs. On se souvient des nombreuses confrontations Ligue des Champions face à Liverpool, où les deux clubs ont livré de grands moments de football avec notamment un spectaculaire 4-4 qui s’est déroulé, encore une fois, à Stamford Bridge.

Mais dans cet historique, un match ressemble à la situation de ce match retour face au PSG. En 2012, Chelsea avait perdu en quart de finale aller , trois buts à un face au surprenant Napoli. On retrouve notamment Lavezzi et Cavani sous le maillot napolitain à cette époque. Après cette défaite, Chelsea retourne la situation au match retour, dans le jardin de Stamford Bridge. Avec Roberto Di Matteo qui venait de débuter sa carrière d’entraîneur à Chelsea en remplaçant, André Villas-Boas, Chelsea gagne trois buts à un au terme du temps réglementaire. Et c’est en prolongation que les Blues arrache leur qualification suite à un but de Ivanovic. La suite, on la connaît, Chelsea remportera sa toute première Ligue des Champions. Et ce match motive les joueurs de Chelsea comme le déclare John Terry, le défenseur de Chelsea : ” Ce que l’on doit faire contre Paris, on l’a fait contre Naples. Dos au mur, on avait trouvé les ressources pour forcer le passage. Il y avait une atmosphère phénoménale, quelque chose de spécial que je n’ai pas souvent vu. Stamford Bridge nous avait poussés dès la première minute.”

Chelsea avec Mourinho, Paris sans Zlatan

Mourinho

Ce soir ce sera donc à José Mourinho et à Chelsea de créer l’exploit, et à ce petit jeu, le technicien portugais reste le spécialiste. Motiver, préparer une tactique spécifique, il prévoit aussi d’aller de l’avant pour marquer le plus possible. On se souvient de ses grands coups tactiques, comme la demi finale entre son Inter Milan face au légendaire FC Barcelone de Guardiola en 2010. L’Inter de Mourinho avait livré une prestation exceptionnelle en éliminant le Barça.

Concernant les joueurs présents ce soir, Zlatan Ibrahimovic ne sera pas présent sur le terrain pour les parisiens. Même si son rendement est inférieur en Ligue des Champions, sa présence rassure son équipe et inquiète les défenses adverses. Et de plus, le PSG devrait faire joueur Lucas. Le jeune brésilien reste encore un mystère à ce niveau européen, face à la solide défense anglaise. À contrario, Chelsea pourra peut-être compter sur la présence de Samuel Eto’o sur le front de l’attaque. Depuis le début de saison, le camerounais a inscrit tous ses buts à Stamford Bridge, et dans les rencontres clés, comme face à Arsenal, Liverpool, Tottenham, ou encore Galatasaray. Tous les signes montrent donc qu’un exploit reste envisageable, et quand on sait que José Mourinho n’a jamais été éliminé en quart de finale de Ligue des Champions, l’exploit devient alors de plus en plus probable.

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneEconomie

Crypto pour les nuls : #1 Qu'est-ce qu'une cryptomonnaie?

À la uneActualitéEnvironnement

Pollution : Une nappe d’hydrocarbures de 35 kilomètres au large de la Corse

À la uneActualitéInternational

Prix Pulitzer : Une récompense spéciale pour la jeune femme qui a filmé le meurtre de Georges Floyd

À la uneActualité

“Marche des libertés” : Une manifestation contre l'extrême droite se tient aujourd’hui à Paris

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux