ActualitéFranceSociété

Permis de conduire : Les jeunes conduisent de plus en plus tard

Une récente étude montre que les jeunes de 18 à 24 ans sont de moins en moins nombreux à avoir leur permis de conduire. Mais ils ne comptent pas pour autant abandonner l’idée de conduire un jour.

Le permis fait encore envie

En France, les jeunes de 18-24 ans sont de moins en moins nombreux à avoir le permis de conduire. Ce sont les chiffres d’un sondage Opinonway pour Point S. Ils seraient 60% à posséder le fameux Permis B tandis que 30% souhaitent le passer dans moins d’un an. Seul 10% n’envisagent pas de passer le permis d’ici plus d’un an ou ne pas le passer. Si le désir est  bel et bien présent, ils décident de repousser le moment :  39% de 18 à 20 ans le possèdent contre 76% des 21-24 ans.

Le permis n’est plus une priorité pour les jeunes?

Parmi ces cibles, 10% ne souhaitent pas le passer tout de suite. Les raisons sont multiples. Pour 48%, le permis est trop coûteux, tandis que 36% estiment qu’ils ont d’autres priorités comme les études supérieures ou leurs stages. Ils sont 21% a estimer qu’ils n’ont pas le temps de préparer l’examen, et 21% avouent de pas en avoir besoin. Enfin 16% ont peur d’échouer à cet examen si redouté.

Pour Claire Marchal, jeune étudiante à Science-Pô Aix Marseille, le manque de temps est en effet un des facteurs qui empêchent de passer l’examen : “J’ai passé mon baccalauréat en outre-mer et donc pas eu la possibilité de passer mon permis avant ma première année de licence en métropole. Les premières années, j’ai laissé traîner les choses. Je me renseignais, mais je privilégiais mes études. Ensuite je n’ai pas arrêté de changer de ville pour mon master. Le manque de temps oblige à repousser l’examen. J’ai eu mon code en début d’année mais je vais commencer ma vie active à Paris, ça risque d’être plus compliqué. Je regrette à présent de ne pas l’avoir fait plus tôt”. ” 

A Paris, le permis tente moins qu’en campagne

C’est un autre élément de l’enquête. Parmi les 18-24 ans, ils ne sont que 45% à le posséder en région parisienne. En comparaison, ils sont 77% à conduire dans les zones rurales. La raison? Les grosses métropoles sont mieux pourvues en transport en commun. Pour Sinh Blum étudiant en Master de Médiation Culturelle à la Sorbonne Nouvelle, vivre dans des grandes villes ne nécessite pas d’avoir le précieux sésame : “Je n’en ai jamais eu besoin. J’ai habité dans des villes comme Nantes, Rennes ou Paris. Elles sont bien desservies. Les seules raisons pour lesquelles je me vois le passer aujourd’hui, c’est pouvoir relayer ma copine quand elle, elle prend sa voiture. Mais globalement j’ai l’impression que la voiture c’est vraiment un moyen de transport du passé, ça pollue et c’est cher”. 

En effet, dans la capitale, on estime qu’il faut 2140€ pour passer son permis.

 

 

About author

Stagiaire rédaction, passionné par la musique électronique, le théâtre et la danse.
Related posts
À la uneActualité

Université de Cergy : Un formulaire pour détecter la radicalisation fait polémique

À la uneActualitéFootSport

Ligue 1 : Rudi Garcia, nouvel entraîneur de l'OL

À la uneActualitéFormule 1Sport

Grand Prix du Japon : Mercedes de nouveau sur le toit du monde !

À la uneActualitéFootSport

France Turquie : un match qui sort du cadre sportif ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux