À la uneActualitéSport

Tour de France : les français à la fête !

La 16ème étape du Tour de France 2014 s’est déroulée aujourd’hui entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon (237,5 kilomètres). C’est la plus grande distance à parcourir en une seule journée pour les coureurs, qui entament la traversée des Pyrénées en beauté.

6 heures, 7 minutes et 10 secondes auront suffi à Michael Rodgers pour boucler le plus long trajet de l’année. Une jolie réussite donc pour l’australien, qui marque de bien belle manière cette édition du tour. Ce résultat est assez logique, le coureur ayant passé la quasi-totalité de la course dans l’échappée principale, qui comptait d’abord une vingtaine d’hommes, se réduisant au fil des kilomètres. Cette victoire vient saluer une bonne performance sur l’ensemble du tour : il occupe la 26ème position du classement général. A signaler que le français Thomas Voeckler termine second de cette étape.

Classement de l’étape :

1 à 06h07’10 »
2 à 09 »
3 m.t.
4 m.t.
5 m.t.
6 à 13 »
7 à 36 »
8 à 50 »
9 à 02’11 »
10 m.t.

Mais le bon coup de la journée, c’est Thibaut Pinot qui la réalise, en subtilisant la 3ème place à son compatriote Romain Bardet. Le maillot blanc (récompensant le meilleur jeune) lui revient donc et reste entre les mains françaises. A 5 petites étapes du dénouement final, les exploits du natif de Lure peuvent très légitimement lui permettre d’espérer de terminer ce tour sur le podium, et pas nécessairement sur la plus petite des marches. Mais rien n’est joué encore : il n’est pas le seul français à briller cette année. Mieux : le top 5 est composé de 3 Tricolores après ce début de parcours  dans les Pyrénées. Jean-Christophe Peraud se classe

Jusqu'ici, Peraud déjoue tous les pronostics en occupant la 4ème place.

Jusqu’ici, Peraud déjoue tous les pronostics en occupant la 4ème place.

4ème et réalise l’une des plus belles performances de sa carrière, à 37 ans. On ne peut plus arrêter le Toulousain, qui ne cesse de gagner des places ces derniers jours et n’est désormais plus très loin des sommets. Son expérience constituera forcément un plus à l’approche du verdict, lui qui connaît si bien son corps et ses capacités après toutes ces années d’exercice. Enfin, Romain Bardet vient le talonner de très près, perdant du terrain en ce jour, mais n’ayant bien évidemment pas dit son dernier mot. Quoiqu’il en soit, on peut largement penser qu’un français figurera sur le podium final. Reste à savoir son nom. Pour mesurer l’événement, rappelons qu’il s’agirait d’une chose inédite depuis 1997 déjà ! A l’époque, c’est Richard Virenque qui avait fini le Tour deuxième.

Quant au maillot jaune, porté aujourd’hui pour la 13ème fois de l’année par Vincenzo Nibali, il n’a jamais semblé entre de si bien gardé. Si ce n’est pas aujourd’hui qu’il a porté un grand coup à ses adversaires, on a du mal à imaginer comment le titre pourrait échapper à celui qui avait terminé 3ème de la Grande Boucle en 2012. Bien sûr, l’italien n’est pas à l’abri d’une chute… Mais même ce scénario ne lui retirerait pas nécessairement la pole position. A noter que l’écart avec son dauphin, Alejandro Valverde, est inchangé à l’issue de la course : 4 minutes et 37 secondes séparent les deux hommes.

Classement général :

1 à 73h05’19 »
2 à 04’37 »
3 à 05’06 »
4 à 06’08 »
5 à 06’40 »
6 à 09’25 »
7 à 09’32 »
8 à 11’12 »
9 à 11’28 »
10 à 11’33 »

 

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
ActualitéFrancePolitique

Européennes 2024 : sur quels sujets les députés européens agissent dans la vie quotidienne ?

ActualitéVoyages

Que voir en Égypte pendant les vacances ?

Sport

Les meilleures stratégies de paris: top 5, comment réduire le risque de perte

À la uneCinémaCulture

#TouchepasamaVF : pourquoi les comédiens(nes) du doublage se mobilisent ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux