À la uneFaits DiversFrance

Policier tué par balle à Avignon : le suspect toujours en fuite

Le policier a trouvé la mort dans le centre d’Avignon, lors d’une opération anti-drogue. L’auteur des tirs est activement recherché.

Hier aux alentours de 18h30 dans la ville d’Avignon dans le Vaucluse, le policier Éric M. et son collègue sont appelés pour un attroupement à proximité d’un point de vente de drogue. Les deux brigadiers arrivent rue des Teinturiers et se retrouvent face à deux hommes connus des forces de l’ordre pour trafic de stupéfiants.

Rue des Teinturiers. Crédit : Google Maps

Lors du contrôle, un des deux hommes fait feu à plusieurs reprises sur les officiers, qui ripostent sans succès. Les deux hommes prennent ensuite la fuite. Éric M. est touché de nombreuses fois. Malgré l’intervention de ses collègues et des sapeurs pompiers, il décède des suites de ses blessures.

« L’un des policiers était à genoux en larmes avec son collègue au sol dans une marre de sang » raconte un témoin sur France 2.

Pacsé et père de deux enfants de 5 et 7 ans, le métier de policier était une véritable vocation pour Éric M. Son père venait de prendre sa retraite après avoir porté l’uniforme dans le Gard. Son frère et sa sœur sont actuellement en fonction.

Au sein du commissariat d’Avignon, ses collègues évoquent un homme « exemplaire », « toujours prêt à aider son prochain ».

« Son quotidien, c’était la lutte farouche contre ces trafiquants qui minent les quartiers du département » ajoute une source.

Des incidents de plus en plus fréquents

Claude Simonetti, représentant d’Unité-SGP-FO dans le département du Vaucluse, s’est exprimé sur Franceinfo. Selon lui, ces incidents sont de plus en plus fréquents à travers la France. « Vous avez des points de deal qui se structurent et qui augmentent. On voit que les individus sont armés […] On attend toujours des renforts, une prise en compte du problème policier qui est de plus en plus un métier à part ». Concernant l’individu toujours en fuite, le syndicaliste attend une réponse pénale forte s’il est interpellé. « J’espère que ça ne sera pas très léger comme on peut le voir par moment, on attend vraiment une réponse pénale forte. »

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est tout de suite rendu à Avignon. Ce dernier s’est exprimé, évoquant « Un soldat mort en héros pour lutter contre le trafic de stupéfiants ».

La classe politique a également rendu hommage au policier sur les réseaux sociaux.

À lire aussi : Nantes : un homme arrêté après avoir tué une femme de 92 ans

About author

Journaliste
Related posts
À la uneSéries Tv

Only murders in the building : Steve Martin, Martin Short et Selena Gomez dévoilent la série de Star

À la unePolitique

Le gouvernement lance une campagne de communication pour lutter contre l’abstention

À la uneActualitéEnvironnement

L’humanité menacée “d’impacts irréversibles” selon le GIEC

À la uneInternational

Vanessa Bryant s’accorde avec la société d’hélicoptère responsable de la mort de Kobe Bryant

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux