À la uneActualitéFootSport

Prix Puskás: Plein les yeux

Chaque année, le football mondial (ou plutôt la FIFA) récompense ses meilleurs éléments. Le plus connu de ces prix est bien évidemment le Ballon d’Or, qui distingue le « meilleur joueur de l’année », un prix qui avait été remporté en 2013 par Cristiano Ronaldo, le Portugais du Real Madrid qui fait partie des candidats à sa propre succession. A côté du Ballon d’Or, on trouve d’autres prix, comme celui du meilleur entraîneur, celui du fair-play mais aussi le prix Puskás.

Un prix qui porte le nom du célèbre joueur hongrois des années 1950-1960 et qui récompense le plus beau but de l’année. Un prix créé en 2009 – trois ans après la mort de Ferenc Puskás – en hommage de l’un des attaquant les plus prolifiques de l’histoire puisqu’il a inscrit plus de sept cents buts au cours de sa carrière. Parmi les joueurs primés, on peut citer Cristiano Ronaldo (2009), Neymar (2011), ou encore Zlatan Ibrahimovic, primé l’an dernier pour son immense retourné avec la Suède face à l’Angleterre. Neymar est lui, le joueur le plus présent dans ce palmarès puisque il a réussi à se classer dans le trio de tête trois années de suite (2011, 2012, 2013). Mais cette année, le prodige brésilien ne sera pas de la partie.

C’est vous qui votez

Comme chaque année, le jury de la FIFA a présélectionné dix buts parmi lesquels trois seront choisis par les internautes d’ici au 1er décembre. Les trois finalistes seront de nouveau départagés sur le net, le prix étant remis le 12 janvier 2015, lors de la même cérémonie que celle du ballon d’Or.

Alors me direz-vous, à quoi ressemble le but de l’année ? Ce qui ressort de la présélection faite par la FIFA mais aussi des buts qui ont été distingués ces dernières années, c’est la valorisation des gestes ou des exploits individuels. On trouve peu de buts qui soient le produit d’une action collective, plutôt des gestes fantastiques tel le retourné de Zlatan ou la reprise de volée d’Altintop primée en 2010. Parmi les buts les plus spectaculaires on retrouve les chevauchées fantastiques de Neymar (2011/2012) ou de Grafite (2009) et de magnifiques frappes de loin (C. Ronaldo – 2009 ou G. Van Bronkhorst – 2010). La sélection pour 2014 (disponible sur le site internet de la FIFA) reprend elle-aussi cette logique.

Parmi les nommés, on retrouve plusieurs buts du dernier mondial comme celui de James Rodriguez face à l’Uruguay (enchaînement poitrine-volée). Le Colombien n’est pas le seul puisque l’on retrouve la tête plongeante lobée Robin Van Persie face à l’Espagne, et le missile du gauche signé Tim Cahill face aux Pays-Bas. A noter aussi, la présence d’un but inscrit par une femme, le très beau but marquée par Stéphanie Roche en championnat d’Irlande.

À qui la palme ?

Plusieurs buts mériteraient d’être primés. Parmi les favoris figurent le but inscrit par James Rodriguez et surtout celui inscrit en Ligue 1 par Zlatan Ibrahimovic face à Bastia, d’une magistrale « aile de pigeon ». Pour ma part, je retiendrais celui inscrit par Marco Fabian en championnat du Mexique. Le but de l’international mexicain combine plusieurs gestes techniques de grande classe et semble par certains aspects être tiré d’un match de NBA, avec un enchaînement « crossover » pour mettre le défenseur dans le vent, suivi d’un « dropshot » (tir en cloche) qui finit au fond des filets. Les fans d’Allen Iverson apprécieront.

Pour revenir au football, la sélection de la FIFA a généré sur le net son lot de contre-propositions avec notamment le but inscrit par Jérémy Ménez avec le Milan A.C face à Parme au début du mois de septembre. Un but magnifique (grand pont puis talonnade) mais où le joueur français a profité d’une énorme erreur de la défense parmesane, une donnée qui a du influer sur sa non-sélection. Une réalisation de Menez à rapprocher de celui de Grafite avec Wolfsburg et qui était arrivé troisième du trophée Puskás en 2009.

Dans les jours qui viennent chacun devrait aller de son but préféré, se demander lequel est le plus hallucinant, fouiller sur Youtube à la recherche d’une perle rare. Rappelons-nous tout de même que les plus belles actions n’ont pas pas besoins de prix pour hanter les nuits des footeux. Demande à Diego…

About author

Informer, décrypter, divertir
Related posts
À la uneCinéma

Qui est Matthias Schoenaerts, l'acteur qui va jouer Johnny Hallyday au cinéma ?

ActualitéSéries Tv

On a vu pour vous ... Shardlake, détective de l'ombre

À la uneInternationalPolitique

Qui était Ebrahim Raïssi, le Président iranien décédé dans un crash d'avion ?

À la uneMédias

The Voice : qui sont les candidats qualifiés pour la finale ?

Retrouvez VL. sur les réseaux sociaux